Passer au contenu principal

Les sangliers vaudois en ligne de mire ces trois prochains mois

Pour la première fois sur sol vaudois, les chasseurs pourront tirer les cochons sauvages jusqu’à fin août. Avec des dispositions très précises.

Les chasseurs devront être juchés sur des affûts pour tirer le sanglier.
Les chasseurs devront être juchés sur des affûts pour tirer le sanglier.
LDD

Bien nourri, le sanglier a pris ses aises ces deux dernières années dans le canton. Les hardes, qui comptaient précédemment 12 à 15 individus, en sont désormais à 70 ou 80 et pourraient atteindre 120 à 150 cet été. Cette prolifération exponentielle, constatée dans la région du Jura, la plaine du Rhône et sur les rives du lac de Neuchâtel, contraint les services cantonaux à prendre des mesures particulièrement drastiques.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.