Passer au contenu principal

Sauvés, les téléphériques à fromages pérennisent la vitalité des alpages

Les remontées mécaniques servant au transport des meules revivent, au terme d’une épopée mêlant intérêts naturels et paysans.

Alors que les remontées mécaniques des domaines skiables défraient la chronique à quelques mètres à vol de montgolfière, six téléphériques ont fêté leur restauration en toute discrétion jeudi. Ces installations partant du vallon de la Torneresse, non loin de L’Étivaz, permettent de gagner des chalets perchés en haut de pentes escarpées. Depuis le début des années 70, ces téléphériques d’alpage facilitent le transport des meules vers les caves de la Coopérative de L’Étivaz.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.