Passer au contenu principal

Le sentier lacustre de La Tour-de-Peilz s’embourbe

Attendu depuis 2010, le projet de chemin piétonnier au bord du lac suscite impatience et colère.

Long de 2 kilomètres, le sentier est prévu entre le Bain des Dames et la plage de la Maladaire.
Long de 2 kilomètres, le sentier est prévu entre le Bain des Dames et la plage de la Maladaire.
Keystone-A

Le projet de sentier lacustre est toujours au point mort à La Tour-de-Peilz. La situation fâche en ville, et c’est dans les rangs du Conseil communal que l’on grogne le plus fort. En première ligne, Gilbert Vernez, fougueux conseiller communal socialiste et ancien président de l’association Rives du lac, qui milite pour la création de ce chemin piétonnier. Rappelant que les habitants de la ville avaient accepté le projet en 2010 déjà, l’élu, «amer et écœuré», a fustigé les autorités en plénum la semaine dernière.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.