Passer au contenu principal

Le sentier lacustre de La Tour-de-Peilz fait des vagues

Les piétons devront attendre au moins 2022 pour marcher au bord du lac. Le Conseil s’impatiente.

Le projet prévoit un sentier de 2 km entre la plage de la Maladaire et le Bain des Dames.
Le projet prévoit un sentier de 2 km entre la plage de la Maladaire et le Bain des Dames.
Chantal Dervey

Le projet de sentier lacustre chemine à très petits pas à La Tour-de-Peilz, et ce n’est pas du goût de tout le monde. Sous l’impulsion des socialistes, les dents ont enco­re grincé, mercredi soir, au sein du Conseil communal.

«Pourquoi, malgré plusieurs lois fédérales, cantonales, une votation populaire et un règlement communal, le dossier génère-t-il autant de lenteur et d’immobilisme de la part de la Municipalité?» s’interroge Gilbert Vernez, conseiller et ardent défenseur du projet. En novembre 2010, 55% des Boélands avaient en effet voté une initiative populaire en faveur de ce sentier de 2 kilomètres situé entre la plage de la Maladaire et le Bain des Dames. Et, le printemps dernier, c’est le Canton qui avait demandé à la Municipalité d’agir au plus vite pour respecter ce scrutin.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.