Passer au contenu principal

Le site chimique de Monthey a terminé le nettoyage de sa décharge

L’assainissement de l’un des plus grands sites pollués du pays est terminé, après 4 ans de travaux et l’excavation de 110 000 m3 de terre.

L'assainissement de la décharge du Pont Rouge a démarré en 2012, aux abords du site chimique de Monthey.
L'assainissement de la décharge du Pont Rouge a démarré en 2012, aux abords du site chimique de Monthey.
24 Heures / Gérald Bosshard
Longue de 600m et large de 50, la décharge chablaisienne étant l'une des plus vaste de Suisse, soutenant la comparaison avec celle de Bonfol, dans le Jura.
Longue de 600m et large de 50, la décharge chablaisienne étant l'une des plus vaste de Suisse, soutenant la comparaison avec celle de Bonfol, dans le Jura.
CIMO
Les matériaux polluants ont été évacués par train pour être traités en Suisse, en Allemagne et au Pays-Bas.
Les matériaux polluants ont été évacués par train pour être traités en Suisse, en Allemagne et au Pays-Bas.
CIMO
1 / 6

Quelque 110 000 m3 de terre excavés – l’équivalent de 35 bassins olympiques –, dont 70 000 de matériaux pollués; 7000 containers affrétés pour les évacuer, soit 350 convois ferroviaires (lire ci-contre).

Alors que le site chimique de Monthey bouclait lundi officiellement l’assainissement de la décharge du Pont Rouge, Jacques Melly, conseiller d’Etat valaisan en charge de l’Environnement, n’a pas manqué de le souligner, ce chantier aura été celui de tous les superlatifs: «Il appartient désormais à l’histoire industrielle de notre pays.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.