Passer au contenu principal

Le socialiste Olivier Gfeller convoite la Municipalité

Le Parti socialiste de Montreux a choisi «un champion» dans le but avoué de reconquérir en janvier sa majorité perdue à l’Exécutif.

Politicien connu et reconnu, Olivier Gfeller est le champion du Parti socialiste montreusien.
Politicien connu et reconnu, Olivier Gfeller est le champion du Parti socialiste montreusien.
Chantal Dervey

Le PS montreusien était partagé sur la position à adopter dans la campagne à l’élection complémentaire organisée pour pallier la démission de la conseillère Edith Willi (PLR) de la Municipalité. Soit présenter un candidat d’alternative afin de reprendre de suite – avec les Verts – la majorité perdue en 2010 au profit du seul PLR. Soit, wait and see, lancer quelqu’un dans le but de le positionner avant les élections générales de 2016. C’est la première option qui a été choisie. Pour ce faire, le PS a décidé mardi soir en assemblée générale de lancer un de ses héros en la personne d’Olivier Gfeller. «Je ne fais pas trop cas de ma personne. Je suis au service de mon parti, le deuxième de la commune. Je vais tout mettre en œuvre durant cette élection partielle pour que nous reconstituions avec les Verts une majorité de gauche.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.