Accord syndical en vue à la Cité du Genévrier

St-LégierUn rapport évoque la «réelle souffrance» de certains employés. L’audit blanchit la direction sur le thème de la maltraitance.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La direction de la Cité du Genévrier, une institution pour personnes mentalement handicapées, «reconnaît et regrette la réelle souffrance ressentie par certains collaborateurs». Cette souffrance porte «sur des difficultés de communication entre les secteurs, des difficultés avec la hiérarchie et des problèmes liés à l’organisation, jugée trop compliquée. Elle porte également sur la crainte de plusieurs collaborateurs par rapport aux comportements parfois violents de certains bénéficiaires.»

La direction commente ainsi les résultats d’un audit confié au bureau Edelcert, à Fribourg, mené parmi les 430 employés. Un accord doit être bientôt signé avec les syndicats SUD et Avenir social, à propos de la commission du personnel et de l’accès des syndicats sur place.

À la demande du conseiller d’État Pierre-Yves Maillard, des questions sur d’éventuelles maltraitances ont été posées à un échantillon de 48 collaborateurs. Résultat, confirmé par l’État: «Aucun n’a indiqué avoir eu connaissance d’actes qui n’auraient pas été traités par la direction.» Ce point est important en raison des accusations portées par les parents de six jeunes adultes autistes qui faisaient partie du groupe Baobab jusqu’en février 2017.

En 2015, une lettre anonyme dénonçant des maltraitances avait provoqué une plainte pénale de la direction. L’enquête avait abouti à un classement, tant sur les allégations que sur leur origine. «Nous avons été confrontés à trois situations d’ordre pénal depuis 2015, y compris la lettre anonyme concernant le Baobab», précise la direction. Le résultat des investigations de la Commission d’examen des plaintes des patients (COP) ainsi que les conclusions d’une enquête administrative sont attendus pour la fin d’août. (24 heures)

Créé: 29.06.2018, 09h08

Articles en relation

Accusations de maltraitance: enquête renforcée

Autisme Le témoignage d’un ex-employé de la Cité du Genévrier relance des investigations qui ont suivi des dénonciations des parents de jeunes autistes. Plus...

Accusée de maltraitance, l'institution dément

Vaud La Cité du Genévrier à St-Légier fait face à de graves accusations de maltraitance sur des résidents autistes. La direction réfute. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.