À la table du Restaurant 900 aux Diablerets, la pierre est reine

Le coup de fourchetteSur les hauts de la station, Nathalie Chappuis et Alexandre Thuillard ont pris un parti pris "roc and roll", et ça marche.

Alexandre Thuillard et Nathalie Chappuis déclinent leurs plats sur pierre ollaire ou sur ardoise aux Diablerets.

Alexandre Thuillard et Nathalie Chappuis déclinent leurs plats sur pierre ollaire ou sur ardoise aux Diablerets. Image: CHANTAL DERVEY

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le décor aussi majestueux que rocailleux de Creux de Champ, qui domine Les Diablerets, semble avoir donné des idées à Nathalie Chappuis et Alexandre Thuillard. La pierre est l’ingrédient qui donne toute son originalité à la cuisine de leur 900. Viandes, poissons et tommes sont servis sur une pierre ollaire ou sur ardoise pour les mets froids. «Ici, ce sont nos hôtes qui cuisinent», annonce tout sourire la serveuse à notre arrivée.

Au premier regard, l’endroit évoque les diners hollywoodiens: tout en longueur, couleurs pétantes, ampoules nues, néons. Cette ambiance plus rock que roc met en relief le caractère alpin du 900, qui s’incarne totalement dans son zinc décoré de tavillons. Ainsi que dans ses menus où le terroir local, mis en scène avec soin, tient la vedette. L’équipe peut d’ailleurs se targuer depuis juillet d’arborer le très strict label «Fait maison».

Après une entrée servie sur ardoise – un succulent tartare de truite saumonée sur un lit d’avocat (16 fr.) –, nous optons en plat principal pour une très classique tomme de la laiterie du coin qui fond tout à son aise sur une pierre chaude (18 fr.). Classique mais ludique car un petit choix d’épices permet de l’assaisonner à son gré.

L’entrecôte de bœuf du col de la Croix (27 fr.) tout proche est merveilleusement tendre. En plus de frites et de légumes, la petite sélection de sauces qui l’accompagne – un beurre aux herbes, une sauce onctueuse à la moutarde gros grains et une autre au chocolat – est parfaite. La dernière est d’ailleurs une nouveauté, servie pour la première fois lors de notre passage. On peut également saluer le très joli choix de bières ormonanches, romandes et étrangères qui complètent fort bien ces mets.

Le morceau de viande de 100 g (possibilité de prendre un supplément de 100 g à 12 fr.) paraît un peu juste de prime abord, mais il a le mérite de laisser de la place pour les très bons desserts maison, dont une part très généreuse de l’incontournable salée ormonanche (4 fr. 50). Celle-ci vaut à elle seule un arrêt au 900!

Créé: 23.08.2019, 12h22

L'adresse

Restaurant Bar 900

Rue de la Gare 2,
1865 Les Diablerets.

Tél. 024 492 40 00.

www.900resto.ch

Fermé le mardi.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.