La taxe au sac de retour dans l'isoloir?

Monthey (VS)Le Conseil général a accepté à une large majorité le nouveau règlement sur la gestion des déchets. Mais l’Alternative évoque un nouveau référendum.

Les élus montheysans ont largement approuvé le règlement sur la gestion des déchets, pour la 2e fois. Mais une partie d'entre eux ne s'en satisfait pas. Pour la 2e fois.

Les élus montheysans ont largement approuvé le règlement sur la gestion des déchets, pour la 2e fois. Mais une partie d'entre eux ne s'en satisfait pas. Pour la 2e fois.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Pour la 2e fois, le Conseil général montheysan a approuvé le règlement communal sur la gestion des déchets, qui prévoit l’introduction d’une taxe au sac. En novembre dernier, un comité référendaire s’était constitué pour contrer l’entrée en vigueur d’une première mouture du règlement, pourtant avalisé dans le même temps par 61 communes du Valais romand. Il avait obtenu gain de cause, son texte obtenant l’aval de 70% des citoyens, faisant de Monthey la dernière commune du canton à ne pas avoir instauré de taxe incitative.

La donne est toutefois légèrement différente cette année: lundi, les élus ont accepté par une très large majorité et en première lecture ce nouveau règlement. «Le PLR, le PDC et la Gauche plurielle ont voté unanimement en sa faveur. C’est un signal fort et la preuve que nos élus ont envie de passer à autre chose», se réjouit le municipal Gilles Cottier.

L’UDC et une part de l’Alternative pour Monthey (APM) s’y sont en revanche opposées. Cette dernière a demandé un référendum spontané (qui donne la possibilité de laisser le citoyen trancher sans passer par une récolte de signatures). Mais le plénum a balayé cette option à 40 voix contre 11.

La route est désormais ouverte pour le lancement d’un référendum sous sa forme classique. L’APM (en désaccord notamment sur le prix du sac, qu’elle juge trop élevé) n’exclut pas cette voie, déjà empruntée par des membres de cette même formation il y a un an. Les éventuels meneurs de la fronde ont désormais 60 jours pour récolter 1953 signatures. Dans le cas contraire, le règlement entrera en vigueur au 1er janvier, avec un sac vendu à 1 fr. 90, comme dans le reste du Valais (1 fr. 95 sur Vaud). (24 heures)

Créé: 11.09.2018, 16h48

Articles en relation

Monthey, îlot d’illégalité dans la gestion des déchets

Chablais valaisan Les Montheysans ont refusé dimanche la mise en place d’une taxe au sac. Au risque de devenir un haut lieu du tourisme des ordures. Plus...

Un peu corrigée, la taxe au sac fait son retour à Monthey

Chablais Balayé par un référendum, le règlement sur la gestion des déchets est de retour sur la table des élus. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 20 septembre 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...