«Nous n’avons pas totalement fait nos devoirs en quatre ans»

Alpes vaudoisesDirecteur de l'association touristique qui regroupe Bex, Villars, Gryon et Les Diablerets, Sergei Aschwanden revient sur les critiques à l'encontre de cet organe.

Sergei Aschwanden vient d'être nommé directeur de l'axe touristique. Il reste par ailleurs responsable de station à Villars.

Sergei Aschwanden vient d'être nommé directeur de l'axe touristique. Il reste par ailleurs responsable de station à Villars. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Alors que les autres fusions des Alpes vaudoises se sont déroulées sereinement, le mariage entre Villars et Les Diablerets semble tout sauf heureux. Pourquoi?

Il y a beaucoup de paramètres qui peuvent l’expliquer. Un premier indice: les Alpes vaudoises, ce sont 2,9 millions de nuitées hôtelières et parahôtelières par an. Dont 1,9 million dans l’axe Villars-Gryon-Les Diablerets. Cela donne une idée de la complexité à gérer ces destinations. S’y ajoutent des changements répétés à la tête de Porte des Alpes qui n’ont pas aidé à entreprendre ce travail de mise en place de la meilleure des manières. Mais j’ai le sentiment qu’on entre enfin dans une période de stabilité. Il faudra encore un peu de temps pour que cette mise en place en place.

Quatre ans n’ont pas suffi à aplanir la situation. Combien de temps faudra-t-il pour que cette structure soit efficiente?

Nous n’avons pas fait totalement nos devoirs au cours de ces quatre ans, il faut savoir le reconnaître. Nous avons «dormi» au début - pour les raisons que j’ai évoquées - et le Canton n’a pas manqué de nous le rappeler. Nous allons renforcer notre équipe promotionnelle en engageant deux ou trois collaborateurs supplémentaires. Une fois l’équipe constituée, nos détracteurs verront le résultat. Je pense qu’à la fin de l’hiver, nous aurons un fonctionnement performant.

Les critiques à l’encontre de Porte des Alpes semblent émaner majoritairement des Diablerets. Pourquoi?

Il y a une accumulation de situations variées qui rendent la situation particulièrement complexe. Cette station se bat pour sauver Isenau, l’investisseur qui soutenait le projet de bains (le groupe BOAS, ndlr) s’est retiré, le remaniement du Meilleret fait face à des oppositions, l’Office du tourisme a rencontré de grosses difficultés financières, il y a l’enjeu des Jeux olympiques de la jeunesse, d’Alpes vaudoises 2020… Tout cela génère une frustration que je comprends parfaitement. Dans ce contexte, on cherche le responsable. Et quand bien même les problématiques sont différentes à chaque fois, c’est souvent le tourisme qui est montré du doigt.

Vous mentionnez les difficultés de l’OT des Diablerets… Est-ce que Porte des Alpes aurait dû intervenir plus tôt et plus fermement pour clarifier la situation?

Je viens d’arriver à ce poste et je ne peux pas me prononcer sur la stratégie de mes prédécesseurs. Personnellement, je me serais permis de donner mon avis. Mais, encore une fois, la situation aux Diablerets est extrême.

Vous êtes désormais engagé à la fois comme directeur de Porte des Alpes et responsable de station à Villars. N’y a-t-il pas un conflit d’intérêts? Vous pourriez être soupçonné d’avantager votre propre station…

Je ne le ferai pas. Je me mets avant tout à la place du client. Mon travail est de faire connaître d’abord la Suisse, puis le canton de Vaud, les Alpes vaudoises et enfin Villars, Les Diablerets ou Gryon. L’objectif est d’augmenter les nuitées dans l’ensemble de la destination. J’ai un avantage: je ne suis pas Villardou. J’ai un regard extérieur sur cette région.

(24 heures)

Créé: 20.10.2017, 09h54

Articles en relation

Le «mariage forcé» avec Villars étrillé aux Ormonts

Alpes vaudoises Une commission du Conseil communal d’Ormont-Dessus critique la structure unifiée, mise en place en 2014. Plus...

Le remaniement du Meilleret inquiète des résidents secondaires

Les Diablerets Une majorité des oppositions au remaniement du domaine skiable en vue des JOJ émane de propriétaires de chalets de vacances. Plus...

Privé de télécabine, le domaine d’Isenau passera un tour cet hiver

Les Diablerets Le temps manque pour obtenir le feu vert de l’OFT. Les espoirs convergent vers le projet de nouvelle installation à l’horizon fin 2018. Plus...

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.