Le travail de Capdenho remarqué jusqu’à Monaco

Château-d’ŒxMembre de l’association qui développe une offre de loisirs pour les personnes handicapées, Isabelle Henchoz est nominée pour le 7e prix Monte-Carlo Femme de l’année, lundi.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ski, rando, parapente, équitation, minigolf ou bowling. Une offre touristique tout ce qu’il y a de classique pour une station. Mais, au Pays-d’Enhaut, l’Association Capdenho œuvre depuis 2005 pour rendre ces loisirs accessibles aux personnes en situation de handicap.

Très apprécié dans la région (les neuf pilotes de l’association ont totalisé 309 journées-skieurs cet hiver), ce travail est remarqué loin à la ronde: Isabelle Henchoz, membre du comité de l’association, est nominée pour le Prix Monte-Carlo Femme de l’Année 2018, qui sera remis lundi.

«C’est un honneur. Mais c’est surtout un immense coup de projecteur pour la région et Capdenho, réagit la Damounaise. Le prince Albert de Monaco possède un chalet à Gstaad. Cet événement va forcément susciter de l’intérêt là-bas et attirer du monde au Pays-d’Enhaut.»

Isabelle Henchoz a rejoint Capdenho en 2008, après que le développement de tumeurs dans sa moelle épinière l’a privée de l’usage de ses jambes. «Je suis également la cliente test idéale pour Capdenho», ajoute celle qui a contribué à améliorer l’accueil des personnes handicapées dans plusieurs établissements de la région. «Il existe plusieurs hôtels adaptés, au Pays-d’Enhaut. C’est une chance, car développer une offre pour cette clientèle est une chose, mais il faut pouvoir la loger dans la région.»

Isabelle Henchoz a rejoint Capdenho en 2008.

Après avoir mis en place une offre de ski, l’association a progressivement élargi son panel à des activités quatre saisons. «L’été dernier, nous avons testé la randonnée à l’aide de Cimgo (fauteuils roulants tout-terrain) sur deux itinéraires et sur dix journées, explique Stéphanie Guerraz, secrétaire de l’association. L’idée est de renforcer cette offre cette année. Pour cela, nous devons réunir des fonds pour acheter de nouveaux véhicules.» Chaque engin coûte environ 10 000 francs.

Un repas de soutien a été organisé dans ce but. Le hasard a fait le reste. «Il se trouve qu’un membre du comité du Prix Monte-Carlo Femme de l’Année possède un chalet à Château-d’Œx et était présent à cette occasion, relate Isabelle Henchoz. Il m’a demandé s’il pouvait présenter mon nom en vue d’une nomination.»

(24 heures)

Créé: 12.05.2018, 11h41

«Un hommage aux femmes»

Créé en 2012 et placé sous le haut patronage du prince Albert II, le Prix Monte-Carlo Femme de l’Année se veut «un hommage aux femmes dans le monde. Il récompense celles qui se sont affirmées dans le quotidien et dans le monde professionnel, et qui ont atteint des buts significatifs sans nécessairement être célèbres.»

Il a notamment été décerné à l’Américaine Diane Harper, professeur en médecine, mère, épouse et connue pour ses recherches sur le papillomavirus, ou la Marocaine Aïcha Chenna, récompensée pour son travail pour la défense des droits de la femme dans son pays.
Lundi, Isabelle Henchoz pourrait devenir la première Suissesse à obtenir cette distinction, placée cette année sous la thématique «Femmes et sport».

Articles en relation

La Tour-de-Peilz prive des aveugles d’une petite somme qui produit de grands effets

Handicap Les 2300 fr. qui venaient de la Commune sont versés en majorité cette année par un élu UDC. Cet argent fait des merveilles. Plus...

Des lutteurs «différents» pour terrasser les préjugés

Broye Une trentaine de personnes souffrant de handicap s’entraînent en vue de la Fête fédérale de lutte. Plus...

«Ils peuvent repousser les barrières du handicap»

Basketball Capitaine du BBC Lausanne, Badara Top entraîne des jeunes issus de l’enseignement spécialisé. Récit d’une aventure pas comme les autres. Plus...

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.