Passer au contenu principal

Des trophées pour distinguer l’entrepreneuriat régional

Promove fêtera ses 30 ans l’an prochain et lance pour l’occasion les Mérites de l’économie Riviera-Lavaux.

Bernard Schmid et Stéphane Krebs
Bernard Schmid et Stéphane Krebs
Odile Meylan / Vanessa Cardoso

L’annonce en a été faite ce jeudi matin, à l’occasion du petit-déjeuner saisonnier de Promove, l’organisme de promotion économique de la région. Pour fêter dignement ses 30 ans, cette association lance la première édition des Mérites de l’économie Riviera-Lavaux. «Ces nouveaux prix visent à mettre en lumière des acteurs méritants, quelle que soit leur taille, qui valorisent et stimulent l’économie de la région», explique le dépliant de présentation.

Selon Bernard Schmid, directeur de Promove, l’idée est née de la volonté de marquer le coup pour les 30 ans, non en mettant en avant l’association en elle-même, mais les entreprises du tissu économique régional, pour lequel Promove s’engage. «Dans les contacts quotidiens que nous entretenons avec ces acteurs économiques, nous constatons parfois un manque de reconnaissance: certaines entreprises sont davantage connues ailleurs qu’ici! Nous avons donc souhaité non seulement les mettre en lumière, mais aussi les remercier, parce qu’elles contribuent au dynamisme de la vie locale. D’autant que chacun de ces patrons s’est forcément posé la question de développer son projet ici ou ailleurs, et a fait le choix de notre région. Nous en sommes conscients et reconnaissants.»

Au-delà de faire connaître ces entreprises au grand public, Bernard Schmid entrevoit d’autres effets vertueux à ces futurs Mérites de l’économie: «Cette mise en lumière des aspects positifs d’une activité pourra inspirer d’autres initiatives. D’autre part, de telles distinctions locales auront sans aucun doute une résonance pour les employés, ainsi valorisés dans leur appartenance à une société qui fait quelque chose de bien.»

Ce prix se veut avant tout un coup de projecteur, même si un soutien financier est envisagé pour la catégorie destinée aux jeunes entreprises. « Un prix en espèce, n’aurait que peu d’impact pour une grande société, déjà établie. Nous préférons donc concentrer l’effort sur les jeunes pousses.» Montant du prix? Il sera dévoilé en 2018. «Nous avons encore plusieurs mois pour boucler le financement et la logistique», précise Marion Belloteau, responsable Communication et Evénements de Promove.

Top départ en janvier

Concrètement, 4 catégories ont été définies: «entreprendre», pour les jeunes entreprises de moins de trois ans, inscrites au Registre du commerce; «proximité», pour les petits commerces et artisans; «impact», pour les entreprises renforçant l’économie locale, soit par la création d’emploi, l’investissement, la formation, etc.; et enfin «rayonnement», pour les sociétés contribuant à la notoriété de la région à l’extérieur.

Deux jurys (celui pour la catégorie «proximité» intégrera des représentants des associations commerciales de la région) seront constitués d’ici à la fin de l’année. Les entreprises pourront se porter candidates dès le mois de janvier. Chaque catégorie verra trois nominés et un lauréat, qui sera annoncé lors de la soirée de gala, le 29 novembre 2018. Selon quels critères? «Ils seront détaillés en janvier mais ne seront pas exhaustifs: nous ne voulons pas trop fermer la sélection et au contraire nous laisser la possibilité d’être surpris par certaines plus-values auxquelles nous n’avons peut-être pas pensé», explique Marion Belloteau.

Pour l’impact et le rayonnement, Nestlé est-elle désignée d’office? Bernard Schmid encourage au contraire toute société à s’inscrire. «Le jury décidera, rien n’est joué d’avance. C’est l’effort et le dynamisme déployés compte tenu des moyens à dispositions que nous souhaitons saluer. Chaque partie de notre tissu économique dense et diversifié a sa carte à jouer.»

Les membres inscrits à Promove vont en effet du golf à la pisciculture, en passant par le design, la construction ou les musées, sans oublier les écoles internationales ou les grands festivals.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.