L’UDC tire à vue sur la future STEP régionale

VilleneuveL’usine serait construite sur le terrain des stands de tir de la commune du Haut-Lac. Le complexe prévu pour ouvrir en 2025 est devisé à 250 millions de francs maximum.

Le siège du SIGE à Vevey. Image: Archives/Gérald Bosshard

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Première séance de rentrée au Conseil communal de Villeneuve et première salve. Elle émane du groupe UDC, qui, par la voix de la présidente sortante du corps délibérant, Brigitte Delugin, a déposé une interpellation. Le texte, titré «Step unique: l’argent a-t-il une odeur?», remet en cause le projet de future grande station d’épuration suprarégionale qui serait érigée en 2025 sur la commune du Haut-Lac.

Ce gigaprojet est conduit par le Service de gestion (SIGE) de la Riviera, dans la droite ligne voulue par le Canton, soit réduire le nombre de stations d’épuration des eaux en regroupant les plus petites en usines – plus grandes, plus modernes, aptes à absorber les micropolluants – encore à construire. Ce sera notamment le cas à Aigle en 2022 (notre édition du 22 août).

Aujourd’hui, le canton compte 159 steps. Quelque 16 projets régionaux sont dans les tuyaux. «Celui du SIGE à Villeneuve remplacera les steps existantes de Vevey – qui doit être rénovée pour près de 100 millions –, de Clarens et de Roche. L’usine nouvelle sera conçue pour 180 000 équivalents-habitants de la Riviera, du Haut-Lac, de la Basse-Veveyse fribourgeoise et d’une partie de Lavaux. Pour un coût maximal de 250 millions», déclare Caleb Walther, président de l’exécutif du SIGE et municipal montreusien.

Dans son interpellation très étayée, l’UDC pose pas moins de treize questions, auxquelles la Municipalité s’est «engagée à répondre ultérieurement». Les représentants du parti s’inquiètent de voir la commune qualifiée d’«urinoir chablaisien» ou de «pot de chambre de la Riviera».

L’emplacement – le terrain des stands de tir, proche de la zone commerciale – est au cœur du problème. Selon les agrariens, il est mal choisi. «C’est tout simplement absurde. Les terrains sont très fréquentés.» L’UDC privilégie un emplacement au bord du lac, de préférence sur une autre commune. «Plus près du lac, ce n’est pas une bonne idée. Les terrains y sont trop rares, trop précieux», estime Robert Conrad, président de la section du PS. Même son de cloche chez son homologue PDC, Alexandre Lachat, qui voit dans l’emplacement prévu «une opportunité de vendre au SIGE un terrain pas très rentable, sachant que, tout autour, les autres sont inconstructibles et que les stands de tir seront déplacés légèrement plus loin. On va bénéficier par ailleurs d’une usine dernier cri avec toutes les nouvelles technologies et les meilleurs traitements, notamment pour les micropolluants.»

Toujours concernant l’emplacement, le président de la section du PLR, Pascal Foschia, prône par ailleurs «la prudence pour l’affectation des terrains villeneuvois, qui ne sont pas légion». Porte-parole des Verts, Léonard Studer souhaite qu’«avant d’arrêter définitivement le choix sur Villeneuve, le SIGE étudie toute possibilité entre Vevey et Veytaux».

Le financement est «pharaonique» pour le SIGE, «et donc pour les communes concernées et associées», interpelle l’UDC. Caleb Walther répond: «Le projet sera financé à terme en partie par les taxes payées par les utilisateurs et bénéficiera de subventions cantonale et fédérale.»

Les autres partis attendent le projet, «loin d’être finalisé», prévient Caleb Walther, sereinement. «S’il faut entendre la voix des Villeneuvois, notamment celle des réfractaires à la step unique, on se doit d’être ouvert à la discussion», note Léonard Studer.

Pascal Foschia, pragmatique, attend aussi de voir: «Les infos sont encore très lacunaires. On n’a pas assez d’éléments pour se déterminer complètement.» Robert Conrad n’est pas inquiet: «Le processus démocratique sera respecté et, au final, ce sera au Conseil communal de Villeneuve de décider, voire à sa population.» (24 heures)

Créé: 14.09.2017, 09h13

Articles en relation

Une nouvelle station d'épuration verra le jour dans les 5 ans

Chablais Aigle, Ollon, Leysin, Yvorne et Corbeyrier se rassemblent autour d'un projet commun devisé à 48,1 millions de francs. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Dimanche, la population nyonnaise a refusé pour la troisième fois un projet des autorités visant à créer un foyer pour l'Etablissement vaudois d'accueil des migrants (EVAM). Paru le 25 septembre.
(Image: Bénédicte) Plus...