Unia ne veut pas d'horaires prolongés avant la Fête des Vignerons

VeveyUn recours a été déposé au Tribunal cantonal contre la décision d'autoriser une fermeture à 20h dès le 1er juin. Il se double d'une pétition de 550 signatures récoltées en une semaine.

Unia recourt contre l'extension des horaires des commerces à 20h dès le 1er juin et jusqu'à la fin de la Fête des Vignerons.

Unia recourt contre l'extension des horaires des commerces à 20h dès le 1er juin et jusqu'à la fin de la Fête des Vignerons. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Début avril, la Municipalité de Vevey décidait d'autoriser une fermeture des commerces locaux à 20 h du lundi au samedi, du 1er juin à la mi-août, dans le périmètre de la Fête des Vignerons. Elle donnait suite à des demandes réitérées de certains commerces - dont Manor - et une demande du PLR au Conseil communal. Le syndicat Unia avait alors vu rouge concernant une application avant la Fête (qui se déroule du 18 juillet au 11 août), arguant que les négociations promises sur le sujet n'avaient pas été menées à leur terme (notre édition du 13 avril). Ce mardi, il a déposé un recours au Tribunal cantonal.

Il fait également valoir l'effet suspensif pour empêcher l'entrée en vigueur de la décision municipale au 1er juin. «Celui-ci est effectif automatiquement de par la loi, mais la Municipalité peut le contester, explique Nicolas Mattenberger, avocat d'Unia. Elle a reçu ce jour (ndlr, mardi) une lettre de la juge pour se déterminer avec délai au 27 mai.»

Lors de notre appel, Etienne Rivier, municipal en charge du dossier, n'avait pas pu en prendre connaissance et se réservait de tout commentaire. Jacques-Alain Rastoldo, directeur de Manor à Vevey et représentant des grandes surfaces au sein de la Société industrielle et commerciale (SIC), s'aligne: «Je ne peux pas faire de commentaires sans avoir reçu l'information officielle de la Municipalité et sa prise de position par rapport à ce recours et ses conséquences». Quant à la présidente de l'Association des commerçants de Vevey, elle se trouve à l'étranger.

Leurs principaux arguments sont toutefois connus. Nombre de commerçants veveysans ont régulièrement témoigné d'un manque-à-gagner imputé aux nuisances dues aux préparatifs de la Fête et réclament des compensations. Récemment, Jacques-Alain Rastoldo invoquait également dans nos colonnes les statistiques défavorables en termes de chiffres d'affaire durant la Fête de 1999.

«Une simple déclaration d'intention»

En parallèle de son recours, Unia annonce une pétition munie de 550 signatures récoltées en une semaine dans la ville de la Riviera, «dont une bonne partie au sein des membres du personnel des commerces veveysans», précise Maurizio Colella, délégué syndical. «Le règlement communal sur les horaires est violé par la Municipalité. Il parle d'une possibilité durant des événements exceptionnels, comme l'est la Fête des Vignerons, mais pas avant.»

Selon Unia, des discussions préalables devaient porter sur la définition un cadre clair en l'absence d'une Convention collective de travail sur le personnel à Vevey, notamment les compensations prévues et un dispositif de contrôle. «A événement exceptionnel, compensations exceptionnelles, lance Maurizio Colella. Quant à l'organe de contrôle, nous demandions une plateforme composée de syndicalistes et de patrons avec des règles du jeu écrites noir sur blanc. Là, nous n'avons qu'une déclaration d'intention qui n'est pas contraignante!»

Créé: 21.05.2019, 16h35

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.