Vague de vols dans les commerces de Vevey

CambriolagesLes effractions se sont produites dans des commerces de la vieille ville, la semaine dernière et de nuit.

Catherine Celotti a eu la mauvaise surprise de voir la serrure de son commerce fracturée.

Catherine Celotti a eu la mauvaise surprise de voir la serrure de son commerce fracturée. Image: Gérald Bosshard

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«J’ai été surprise de voir en venant travailler jeudi matin que la porte de mon commerce était ouverte. La serrure était carrément fracturée», déclare Catherine Celotti, propriétaire de Cathy’s Biscuit à la rue de l’Hôtel-de-Ville.

«On m’a volé deux ordinateurs, des clefs USB sur lesquelles j’avais les coordonnées de tous mes clients et fournisseurs, et un peu d’argent. Les tiroirs étaient vidés et ont été jetés par terre, mais il n’y avait rien de cassé.»

La commerçante a appelé la police. Deux agents de Police Riviera se sont rendus dans son échoppe. «Ils ont vu qu’il y avait quelques traces de pas au sol. Ils ont regardé s’il y avait des empreintes. Ils m’ont aussi dit qu’ils établissaient chez moi leur septième constat de la matinée», détaille la commerçante.

Tous les autres délits ont été opérés dans la nuit de mardi à mercredi et dans celle de mercredi à jeudi. Dans la vieille ville, principalement dans la rue du Lac, principale artère piétonne de Vevey.

Des ordinateurs ont également été volés à l’agence Le Goût du Voyage. «Ils ont forcé la porte à coups de pied-de-biche. Ils ont également pris des appareils photo et une petite somme d’argent», dit un employé.

Article à lire dans son intégralité demain dans 24 heures (24 heures)

Créé: 16.04.2013, 15h16

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.