De la vaisselle pour emporter sans polluer à Vevey

EcoloLa société reCIRCLE démarche avec ses récipients réutilisables. Quatre commerces ont déjà adhéré en ville.

La société reCIRCLE débarque à Vevey avec sa vaisselle réutilisable. Elle se laisse trois mois pour démarcher tous les points de vente qui proposent des plats à l'emporter. Quatre ont déjà dit oui.

La société reCIRCLE débarque à Vevey avec sa vaisselle réutilisable. Elle se laisse trois mois pour démarcher tous les points de vente qui proposent des plats à l'emporter. Quatre ont déjà dit oui. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Emporter son plat thaï ou son café dans une assiette ou une tasse fournie par son bistrot préféré. Dans du matériel lavable, réutilisable, à ramener pour récupérer sa caution de 10 fr. Tel est le modèle encouragé par reCIRCLE pour diminuer la quantité de déchets plastique et carton en lien avec notre alimentation.

La start-up bernoise, qui compte 180 partenaires en Suisse en deux ans d’existence, débarque à Vevey dans le cadre d’une collaboration avec la Ville et l’action de nettoyage Net’Léman. Elle se laisse trois mois pour y démarcher les enseignes vendant des produits à l’emporter. «Deux proposent déjà nos deux modèles d’assiette et notre tasse (Ndlr: les reBOX et la reCUP), deux autres le feront ces prochains jours», ajoute Jeannette Morath, initiatrice du concept. Soit la Boucherie Stuby et la Boutique Quinte et Sens pour les premiers; Comelon Burrito Bar et le Restaurant Le Rubis pour les seconds.

Le deal? Une cotisation annuelle de 150 fr. par an, plus une location mensuelle pour la vaisselle, en fonction du nombre de récipients demandés (de 5 à 125 fr. par mois). «Personne ne cotise 125 fr., précise toutefois Jeannette Morath. Mais si on estime à 20 ct. l’équivalent d’un modèle jetable, vous avez la garantie de vous y retrouver.» Dix assiettes par jour équivalent à 500 fr. d’économie annuelle, calcule la société. «Un de nos partenaires bernois en utilise en moyenne 80 par jour, je vous laisse faire le compte.» C’est fait: 4000 fr. d’économie, d’après ce calcul.

Toujours selon reCIRCLE, pas moins de 40'000 reBOX sont en circulation en Suisse, «ce qui équivaut à plus de 300 tonnes de plastique économisé». Sa vaisselle écolo peut être mise au lave-vaisselle ou dans un four micro-ondes. Elle est «garantie à vie»: «Si elle est rayée ou abîmée, elle sera remplacée.»

Les établissements partenaires seront identifiés par un autocollant, une oriflamme ou un présentoir. Ils sont également géolocalisés sur le site www.recircle.ch. La société ambitionne à terme un réseau «de 2000 à 3000 enseignes partenaires», selon Jeannette Morath. (24 heures)

Créé: 10.04.2018, 10h05

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.