Vevey exporte deux artistes

CultureAdrien Chevalley et Simon Deppierraz bénéficieront chacun d’un atelier-résidence dans des villes à l'étranger.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Deux artistes veveysans vont s'installer dans des ateliers-résidences à Buenos Aires et Gênes. La ville de Vevey, fortement profilée dans le domaine de la culture via notamment son label Ville d’Images, finance ces installations et octroie aux deux artistes un soutien financier, notamment grâce aux prestations offertes par la Conférence des villes suisses en matière culturelle (CVC).

Il y a un mois, un concours était lancé en ce sens par la ville. Quelques artistes ont fait office de candidature. Et présenté un dossier jugé par un jury. Deux ont été retenus.

Artistes confirmés

Adrien Chevalley mettra le cap sur la capitale de l’Argentine, Buenos Aires, du 1er juillet au 31 décembre. Son projet? Un travail photographique sur des collections d’objets qui pourrait être publié par la suite. «Je vais profiter d’un nouveau cadre et me nourrir de cette expérience. Les objets que je vais trouver et photographier vont contribuer à poursuivre mon travail, notamment axé sur le dessin et la sculpture.»

Simon Deppierraz embarquera pour Gênes. Il bénéficiera de l’autre atelier mis au concours, entre le 2 décembre et le 24 février. Né en 1984, il est diplômé de l’Ecole cantonale d’arts de Lausanne et a déjà participé à plusieurs expositions aussi bien en Suisse qu’à l’étranger.

Simon Deppierraz se propose de confronter sa pratique plastique à l’univers portuaire de la capitale ligurienne, puis d’exposer son travail sur place. Le Service culturel de Vevey lui allouera 4500 francs.

Article à lire en intégralité dans notre édition papier de jeudi

Créé: 09.04.2014, 18h34

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...