Vevey opte pour une baisse d'impôts

FiscalitéLe Conseil communal n'a pas suivi son Exécutif qui préconisait de ne pas compenser le point et demi de plus perçu par le Canton.

La Municipalité préconisait le statu quo à 76 ce qui équivaut à une hausse d'impôts compte tenu de la hausse d'1,5 point sur le plan cantonal. Le Conseil communal ne l'a pas suivi et voté de compenser: ce sera un taux à 74,5 pour 2020.

La Municipalité préconisait le statu quo à 76 ce qui équivaut à une hausse d'impôts compte tenu de la hausse d'1,5 point sur le plan cantonal. Le Conseil communal ne l'a pas suivi et voté de compenser: ce sera un taux à 74,5 pour 2020. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Faut-il compenser ou non à l’échelon communal le 1,5 point de hausse d’impôts perçu par le Canton qui a repris à sa charge le coût des soins à domicile? C’est la question posée aux Conseils communaux vaudois en ce début d’automne. Jeudi soir, celui de Vevey a répondu par l’affirmative comme préconisé par le Canton et l’Union des communes vaudoises, sans pour autant que cela soit contraignant (du reste deux communes sur trois ne le font pas, voir notre édition du samedi 5 octobre). Le taux d’imposition communal pour l’année 2020 passe ainsi de 76 à 74,5.

L’alliance bloc de la droite (PLR et UDC) et du centre (PDC et Vevey Libre), alliée à plusieurs abstentions à gauche, a fait pencher la balance en faveur de l’amendement du PLR en faveur d’une baisse alors que la Municipalité préconisait le statu quo et, de facto, une hausse d’impôts cumulée entre Canton et Commune. L’argument de pouvoir disposer de ressources pour investir et maintenir les prestations n’a ainsi pas tenu face aux appels à diminuer la fiscalité et réduire les dépenses.

«Sans ce point et demi, il faut s’attendre à un excédent de charges de l’ordre de 6 millions au prochain budget», a prévenu la syndique Élina Leimgruber (Les Verts). «Les 3 points de hausse votés pour 2018 et 2019 devaient servir à construire le nouveau collège et il n’y a toujours rien, a rétorqué Patrick Bertschy (PLR). Qui plus est, entre la taxe non compensée, la hausse de l’impôt foncier, celle sur les terrasses, l’augmentation des tarifs de stationnement, et on en passe, nous avons déjà consenti de très nombreux efforts ces dernières années. Les contribuables ont largement fait leur part.»

Créé: 11.10.2019, 16h30

Articles en relation

Un élu conteste la supervision de la Muni par le préfet

Vevey Alain Gonthier (Décroissance-Alternatives) interroge la légalité de la présence de l'émissaire de l'Etat aux séances de l'Exécutif. Plus...

Des retrouvailles en douceur sous supervision du préfet

Vevey La Municipalité recomposée a procédé à la redistribution des dicastères «dans un climat serein». La séance de lundi sera encore encadrée, puis seulement sur demande. Plus...

Le retour choc des deux exilés de la Muni de Vevey

Vevey Le Tribunal cantonal désavoue le Conseil d’État en annulant la suspension des deux élus de Vevey Libre avec effet immédiat. Plus...

Vevey veut doubler sa production d’énergie verte

Photovoltaïque Des panneaux sur des toits végétalisés sont le gage d’une meilleure rentabilité. La Municipalité demande un crédit de 889'000 francs pour trois nouveaux lieux. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.