Vevey Retro parquera ses vieilles voitures à Blonay

ManifestationAprès une série de couacs cet été, les organisateurs de cet événement très couru ont décidé de quitter la ville.

Rassemblement de vieilles voitures, Vevey Retro fait surtout la part belle aux anglaises et aux italiennes. La manifestation se?veut populaire et voit placides berlines et puissants bolides se côtoyer sur un même périmètre.

Rassemblement de vieilles voitures, Vevey Retro fait surtout la part belle aux anglaises et aux italiennes. La manifestation se?veut populaire et voit placides berlines et puissants bolides se côtoyer sur un même périmètre. Image: Christian Brun - A

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

On y a aperçu l’ancienne voiture de l’acteur Omar Sharif, la rarissime Ford Mustang GT 500 Eleanor, ou une antique Ariès construite dans les années 1920. Utilisée toute l’année comme vaste parking à ciel ouvert (450 cases), la place du marché de Vevey fait place nette, une fois l’an, pour accueillir les vieilles et belles carrosseries.

Depuis 2005 et l’espace d’un week-end estival, jusqu’à 800 véhicules anciens – 30 ans d’âge au minimum – viennent se garer sur l’asphalte du centre-ville. Baptisé Vevey Retro, l’événement gratuit a, à nouveau, drainé amateurs et curieux par milliers début septembre. Pourtant, à cause d’une série de couacs, les organisateurs ont décidé de quitter la ville dès l’an prochain.

Cohabiter avec le marché

«L’an dernier, en raison du nombre croissant de véhicules que nous accueillons, et afin d’éviter d’engorger la ville, les autorités nous ont octroyé la place entière, dès le samedi matin, déplaçant, pour l’occasion, les stands du marché (ndlr: manifestation qui se tient tous les samedis matin sur la place). Mais, cette année, on nous a dit qu’il faudrait cohabiter avec le marché», explique Bruno Minutillo, membre fondateur de Vevey Retro.

Et comme il s’agissait du dernier Marché folklorique de la saison, événement toujours très couru, la promiscuité a rapidement généré des tensions entre marchands et conducteurs. «Il y a eu des frictions. J’ai joué au pacificateur toute la matinée», explique l’organisateur.

Le piano déloge le rock

Le second accroc s’est produit dans la soirée, et il relève, là, d’un problème de cohabitation acoustique: tandis qu’un groupe de rock invité par Vevey Retro interprétait des reprises des Beatles et des Rolling Stones sur la place du marché, les finalistes du concours de piano Clara Haskil déclinaient leurs arpèges à quelques dizaines de mètres de là, dans une salle del Castillo recueillie. «Nous ignorions que les deux manifestations allaient se télescoper. A 20 heures, la police a débarqué en nous demandant d’arrêter la musique, alors que les gens dansaient. Il a fallu, ensuite, gérer tout le trafic en lien avec ce concours; or, pour des raisons de sécurité, nous ne pouvions pas laisser les gens circuler sur la place où étaient stationnées nos voitures», détaille Bruno Minutillo.

Invoquant aussi plusieurs séances de négociations à caractère financier avec la Commune, «alors que nous sommes une association à but non lucratif», l’organisateur a donc décidé, cet automne, de tourner le dos à Vevey. «Je suis arrivé à un stade où je n’ai plus envie de discuter. Je suis déçu de quitter Vevey, une ville où l’Office du tourisme et la voirie ont, eux, toujours joué le jeu. Après avoir entendu notre mécontentement, les communes de Villeneuve, de Cully et de Blonay nous ont approchés pour nous accueillir.»

C’est finalement Blonay qui hébergera, l’été prochain, un événement rebaptisé Léman Retro. Située à deux pas de la gare, la place des Osches réunira 300 voitures par jour les 27 et 28 août 2016. «La Riviera est l’une des régions de Suisse qui recense le plus de voiture très rares, voire exceptionnelles. Une page se tourne, nous sommes heureux de commencer cette nouvelle aventure.» (24 heures)

Créé: 23.11.2015, 18h00

La décision suscite des regrets

«Sur le plan logistique et en matière de circulation, Vevey Retro se mariait en effet mal avec le marché du samedi. Nous regrettons néanmoins la décision des organisateurs de quitter la ville», réagit le municipal de la Sécurité, Etienne Rivier. L’édile précise que les couacs qui ont marqué la dernière édition ne sont pas passés inaperçus. «Nous avons décidé, en collaboration avec l’Association Sécurité Riviera, d’améliorer la coordination entre les nombreuses manifestations veveysannes, très importantes pour le commerce local», indique Etienne Rivier, précisant que, chaque année, plus de 250 événements différents se déroulent dans la ville.

Articles en relation

Les belles anglaises défileront au bord du lac à Morges

Collection Le 24e Swiss British Car Meeting se déroulera samedi. Quelque 1500 voitures des quatre coins de l'Europe y seront présentées. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 19 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...