[VIDÉO] Un privé veut faire revivre les thermes de Bex-les-Bains

Bien-êtreUn Bellerin a créé un espace wellness sur les hauts de la commune, jadis connue dans toute l’Europe pour les vertus de ses eaux.

Vidéo: Fabien Grenon

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Nietzsche, Hugo, Tolstoï, Rimski-Korsakov… Autant de grands noms qui ont barboté dans les eaux miraculeuses de Bex. En effet, le village chablaisien fut en son temps un haut lieu du thermalisme. Douces ou salées, ces eaux étaient en mesure de soigner 71 maladies, affirmait-on dans les établissements bellerins, en 1896, indique Sandrina Cirafici, présidente de l’association Cum Grano Salis et ancienne conservatrice du Musée du Chablais: «Anémie, affections de la peau, catarrhes, neurasthénie…»

Ce passé a donné des idées à Bernard Pulfer, devenu propriétaire il y a trois ans d’une ancienne colonie aux Plans-sur-Bex. «Je cherchais un endroit pour y développer un lieu d’accueil. Sur ce terrain, une source capte les eaux de la Rippaz (Ndlr: qui abreuveront aussi Ollon dès juin 2019, voir notre édition du 18 avril). C’est cette eau qui alimentait à l’époque le Grand Hôtel des Salines.»

«Nous travaillons en collaboration avec la Saline de Bex qui nous fournit ces matières à un prix très accessible»

L’ancien animateur jeunesse et inventeur à ses heures a donc décidé de créer un espace wellness aux abords de son Bed & Breakfast, baptisé Riversong – «la chanson de la rivière». S’il obtient l’autorisation d’exploiter publiquement l’endroit, il y proposera des bains d’eau douce, à base de saumure brute, raffinée ou d’eaux-mères, un résidu riche en minéraux produit lors de l’extraction du chlorure de sodium. Soit les différentes «recettes» employées autrefois dans les établissements bellerins. «Nous travaillons en collaboration avec la Saline de Bex qui nous fournit ces matières à un prix très accessible.» Les bains se prennent dans des tonneaux en mélèze que le Bellerin a lui-même fabriqués. L’eau est chauffée au bois (et bientôt grâce à l’énergie solaire) jusqu’à une température de 40 °C.

À Bex, les vertus de l’eau sont connues de longue date. «La première mention de l’utilisation de sources à des fins thérapeutiques remonte à 1758, révèle Sandrina Cirafici. Renée de Saussure, qui «souffre d’un mal sournois» selon sa correspondance, s’adresse au médecin Albert de Haller, directeur des Salines de la région. Il lui suggère de prendre les eaux à Bex.»

«Nouvelle voie de progrès»

De là, le développement de l’activité médicale va aller crescendo (lire ci-dessous). L’ouverture d’un premier établissement de bains en 1823 est remarquée à Paris. La première utilisation des eaux-mères en 1839 fait école: «Dans la «Gazette médicale de Paris», Prosper Menière invite les médecins à «entrer dans cette nouvelle voie de progrès» et à se procurer cette matière», poursuit Sandrina Cirafici. Le recours à l’eau salée vient plus tard, en 1858. «À l’époque, l’extraction du sel est complexe à Bex et on privilégie l’exploitation des mines à des fins alimentaires.» Mais les deux guerres mondiales mettront un terme à l’essor touristique. Le thermalisme s’éteint progressivement, puis définitivement en 1981 lorsque s’embrasent, à quelques jours d’intervalle, deux grands hôtels bellerins.

Électrosensible, Bernard Pulfer affirme ressentir les bienfaits de cette eau. «Et ceux qui ont déjà testé nos bains le disent également.» Infirmière en soins généraux, Charlotte Sommer gérera l’accueil et l’alimentation. Selon elle, «notre mode de vie actuelle – alimentation, stress, pollution, etc. – fait que notre corps s’acidifie. Les bains salés permettent de rééquilibrer cet aspect.»

Le Bellerin table sur une ouverture à la mi-juin. «Nous proposerons des bains d’une heure ou des séjours d’une ou plusieurs nuits, avec bains, balades et une alimentation équilibrée.» Il en coûtera 880 francs pour cinq jours en pension complète. (24 heures)

Créé: 11.05.2018, 22h19

Quelques dates

1758 Première mention du recours à l’eau de source à Bex à des fins thérapeutiques.

1823 Ouverture du premier établissement à proposer des «bains d’eau douce et d’eau soufrée».

1839 Première utilisation à Lavey – en bains et en boisson – des eaux-mères, un résidu de 22 000 litres issus de l’extraction du sel aux Salines de Bex qui restait jusque-là sans emploi.

1858 Premiers bains salés à l’Hôtel des Bains.

1859 À Paris, Prosper Menière enjoint les médecins de suivre l’exemple de Bex et de Lavey dans l’utilisation des eaux-mères.

1865 Le Canton envisage la fermeture des Salines. Habitants et médecins se mobilisent pour sauvegarder les emplois des 120 mineurs et ouvriers et cette source capitale pour le thermalisme.

1871 Ouverture du Grand Hôtel des Salines.

1876 Friedrich Nietzsche fait trempette à Bex.

1981 Le Grand Hôtel des Salines part en fumée. Une semaine plus tard, c’est le tour de l’Hôtel des Alpes.

1858 Premiers bains salés à l’Hôtel des Bains.

Galerie photo

Bex retrouve une offre de bains

Bex retrouve une offre de bains La Cité du sel était célèbre au XIXe siècle pour les vertus de ses eaux. Un privé redonne vie à cette offre.

Articles en relation

Elle se ressource dans le management à la tête des Bains de Lavey

Les femmes cheffes d’entreprise (série) Directrice générale du complexe des bains thermaux et des soins médicaux, Silvana Tomasino a trouvé sa plénitude dans le Chablais. Plus...

Ollon rouvre les vannes pour les Bains de Villars

Finances publiques Vendredi, les élus boyards ont débloqué une rallonge de 1,17 million pour le centre aquatique, au terme d’un débat fleuve. Plus...

Les Bains d’Ovronnaz traversent de forts remous

Tourisme Frappé par un incendie, le centre thermal valaisan rouvre en partie. D’anciens employés évoquent des soucis de gestion. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.