À Villeneuve aussi, le coût de la ligne de bus 201 passe mal

Transports publicsLa grogne qui s’étend sur la Riviera et le Chablais n’épargne pas le bourg du Haut-Lac.

Les coûts de la ligne 201 qui rallie désormais Vevey-Ouest au Centre hospitalier de Rennaz ont explosé.

Les coûts de la ligne 201 qui rallie désormais Vevey-Ouest au Centre hospitalier de Rennaz ont explosé. Image: CHANTAL DERVEY

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Député et conseiller communal PLR, Aurélien Clerc a déposé jeudi une interpellation à l’attention de sa Municipalité. Elle a trait aux incidences financières liées aux lignes de transports publics gérées par la compagnie VMCV. En cause, l’explosion des coûts de la ligne 201 qui rallie désormais Vevey-Ouest au Centre hospitalier de Rennaz (le terminus était précédemment devant la gare de Villeneuve).

«Le dernier chiffre communiqué par les VMCV fait état de 401'000 francs, soit 100% d’augmentation. Nous sommes estomaqués»

Corinne Ingold, syndique

L’interpellateur souhaitait d’abord savoir si les 210'000 francs inscrits au budget 2020 pour cette ligne constituaient le bon chiffre, ou s’il fallait s’attendre à une augmentation. «Oui, nous pouvons nous attendre à une très forte augmentation, a révélé la syndique Corinne Ingold. Le dernier chiffre communiqué par les VMCV fait état de 401'000 francs, soit 100% d’augmentation. Nous sommes estomaqués.» Alors que le plénum semblait accuser le coup, l’édile a évoqué une «forte incompréhension», «des variétés dans les chiffres énoncés», «des explications peu convaincantes».

À la question d’Aurélien Clerc de savoir «quelle serait la stratégie de la Municipalité pour stabiliser, voire réduire la part villeneuvoise du déficit de cette ligne», la syndique répond que l’Exécutif va prendre deux mesures prioritaires. D’abord écrire au Conseil d’État, de conserve avec Noville et Rennaz, pour que le Canton – qui a voulu l’hôpital, le prolongement de la ligne et les cadences à 10 minutes – mette la main au porte-monnaie et pour que l’État change le statut de la ligne urbaine en ligne régionale pour avoir accès à des subventions cantonales et fédérales.

Créé: 08.12.2019, 18h52

Articles en relation

Pour financer le bus 201, «le compte n’y est toujours pas»

Mobilité Des erreurs de calcul se sont glissées dans la répartition de la couverture du déficit de la ligne de bus qui circule entre Vevey et l’hôpital de Rennaz. Plus...

Noville et Rennaz sont furieuses face au lourd tribut imposé par les VMCV

Chablais Les deux communes voient désormais passer le bus 201 sur leur territoire. Le coût d’un tel service leur semble démesuré. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 29 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...