Passer au contenu principal

La vitrine d'un Credit Suisse de Vevey prise pour cible

La succursale veveysanne a fait les frais d'actes de vandalisme durant la nuit, dont un tag appelant à sauver le Kurdistan syrien.

Des tags antibanques sont apparus sur les vitrines de la succursale de Credit Suisse de Vevey.
Des tags antibanques sont apparus sur les vitrines de la succursale de Credit Suisse de Vevey.
Jean-Claude Vienne

Des impacts sur les vitrines et des tags «burn banks» («brûlons les banques») et «Save Rojava» («sauvez le Kurdistan syrien»). La succursale veveysanne de Credit Suisse a été la cible d’un ou plusieurs vandales dans la nuit de mardi à mercredi. Acte gratuit ou militant? Impossible à dire pour l’heure: aucun suspect n’a été interpellé. Credit Suisse a déposé une plainte contre inconnu.

Les images apparues sur les réseaux sociaux dans la matinée de mercredi, notamment celles des impacts, ont pu interroger sur le mode opératoire, mais la police cantonale rassure: «Il s’agit de simples dégâts à la propriété constatés peu avant 7 h: des inscriptions à la peinture rouge et 16 impacts sur 5 vitres à l’aide d’un outil indéterminé», explique un porte-parole.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.