Le volet culturel des Bosquets est enterré

VeveyA Vevey, faute de l’appui de la Loterie Romande, l’atelier le Cadratin et le théâtre des Trois-Quarts ne prendront pas leurs quartiers derrière la gare.

L’atelier typographique à l’ancienne le Cadratin, à Vevey, avait reposé tous ses espoirs sur ce projet de déménagement dans le quartier des Bosquets.

L’atelier typographique à l’ancienne le Cadratin, à Vevey, avait reposé tous ses espoirs sur ce projet de déménagement dans le quartier des Bosquets. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le projet était séduisant: une halle à vocation culturelle pour occuper le bâtiment restant entre le futur musée Nestlé et le complexe d’immeubles des Bosquets, derrière la gare de Vevey, dans l’ancien quartier industriel de la Grenette. L’atelier d’impression typographique le Cadratin (rue de la Madelaine) et le théâtre des Trois-Quarts (avenue Reller) devaient être les heureux locataires de nouvelles salles prévues entre les murs occupés actuellement par la société immobilière Pierre Etoile. Or, à moins d’un miracle, il n’en sera rien.

Aucune banque n’ayant voulu soutenir l’aventure, le montage financier de ce projet à 3 millions reposait sur un contributeur essentiel: la Loterie Romande. Son apport d’un demi-million, soit la somme demandée de la fondation Halle aux Bosquets, aurait complété les aides de Nestlé (500 000 francs) et Pierre Etoile (150 000 francs), deux mécènes soucieux d’assurer un voisinage de bonne facture aux futurs visiteurs du musée et habitants du quartier. La multinationale est à l’origine du projet et Pierre Etoile aurait cédé le bâtiment à la commune en cas de réalisation.

Le couperet est toutefois tombé: la Loterie Romande ne contribuera pas. «Nous avons deux fois plus de demandes que de moyens, explique-t-on du côté de la Fondation d’aide sociale et culturelle, qui redistribue les bénéfices de la Loterie Romande dans le canton de Vaud, et nous soutenons déjà le Cadratin et le théâtre des Trois-Quarts depuis très longtemps.»

Pas de démolition prévue

Pour le Cadratin, c’est la douche froide. L’atelier, qui a obtenu en 2014 devant la justice un prolongement de bail jusqu’en 2020 dans ses locaux actuels à la suite d’un litige avec le propriétaire, cherche plus que jamais un lieu où déménager. «Il nous faudrait idéalement 500 m2, mais les prix sur la Riviera sont simplement hors de portée, constate Ruth Dagon, fondatrice du Cadratin en 1988 avec son époux Jean-Renaud. Peut-être que l’atelier ne vit plus sur la bonne planète! Si nous ne trouvons pas de solution, nos machines partiront à la casse.»

Du côté du théâtre des Trois-Quarts et de son directeur Dominique Würsten, on veut encore s’accrocher: «Nous allons reconsulter nos partenaires actuels, même si le projet a sacrément du plomb dans l’aile. Tant qu’il n’y a pas de certitude, nous allons de l’avant».

Pour Laurent Ballif, syndic de Vevey, «ce projet-là est mort, mais les propriétaires n’ont pas l’intention de démolir et nous n’avons pas abandonné l’idée d’un projet à vocation culturelle». La société Pierre Etoile ne dit pas autre chose: «Nous n’avons encore décidé d’aucune affectation définitive pour cette halle, mais notre vœu est qu’elle soit réhabilitée comme le souhaitent la commune et la société Nestlé», note Nicolas Indermühle, administrateur associé.

Créé: 08.12.2015, 15h35

Articles en relation

Le futur temple ludique de Nestlé se dévoile en primeur

Vevey La multinationale espère attirer 250'000 visiteurs par an derrière la gare de Vevey. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...