Vraie cure de jouvence pour la Maison de la jeunesse

Ormont-DessusMenacée, l’existence du home de Vers-l’Eglise est assurée grâce à des jeunes de la commune.

La Maison de jeunesse est active depuis 1969.

La Maison de jeunesse est active depuis 1969. Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Maison de Jeunesse de Vers-l’Église – chef-lieu d’Ormont Dessus – est sauvée! Ainsi en ont décidé les membres de l’association éponyme, propriétaire du bien et qui l’administre depuis un demi-siècle. Réunis à la cure du village le 30 janvier en assemblée générale extraordinaire, ils ont décidé de donner une chance supplémentaire à l’association.

L’avenir s’annonçait pourtant sombre pour ce centre de vacances à portée de skis des Diablerets. Et ce malgré la viabilité de l’institution qui ne connaissait pas de réelle difficulté à remplir les 54 lits du site. Mais le comité partait un peu à vau-l’eau depuis quelques années et seuls trois membres de droit devaient encore gérer les affaires courantes. Ces derniers ont donc décidé de convoquer l’assemblée générale extraordinaire, qui ne s’annonçait pas sous les meilleurs auspices. De là, deux options s’offraient aux 32 membres présents.

Première piste, la dissolution de l’association. Avec pour conséquence, selon les statuts, la remise de la propriété à l’Église évangélique réformée du canton de Vaud. Pour y parvenir, il aurait fallu deux tiers de votants. Las! Seuls neuf participants voulaient s’y résoudre. C’est donc l’alternative qui a été privilégiée par la majorité: le maintien de l’association, donc la survie de la Maison de Jeunesse. Quatre jeunes locaux, qui connaissent le lieu et y sont attachés, mais qui sont encore très actifs dans diverses sociétés de la commune, ont décidé de s’impliquer et de reprendre le comité afin que perdure le centre. Syndic d’Ormont-Dessus, Christian Reber a assisté en tant qu’observateur à l’assemblée générale. «Je suis très content que ce soit des jeunes du village qui s’engagent à faire perdurer ce lieu qui a toujours connu une bonne fréquentation. Deux points sont très importants pour les autorités: la présence de lits chauds pour la commune et le prix abordable des locations.»

Le nouveau président est Diogo Dos Santos, jeune architecte qui vit aux Diablerets: «Nous allons remettre correctement en route l’association, nous attacher à maintenir un bon taux de nuitées et remettre en place une fontaine qui était devant la maison autrefois. Voilà nos objectifs, modestes, pour 2019.» (24 heures)

Créé: 11.02.2019, 15h45

Articles en relation

La Maison de la jeunesse risque un coup de vieux

Ormont-Dessus L’association qui gère le home de vacances situé à Vers-l’Eglise pourrait être dissoute à la fin du mois. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.