Zone 30 généralisée au centre-ville d’Aigle?

MobilitéLa proposition d’un conseiller communal largement soutenue par le plénum sera étudiée par la Municipalité.

Vue du centre ville d'Aigle et alentours (image d'archives).

Vue du centre ville d'Aigle et alentours (image d'archives). Image: Chantal Dervey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Au nom du groupe AlternativeS-Les Verts, Samuel Obi défend l’idée «d’une zone 30 dans l’ensemble du centre-ville d’Aigle.» Il en a fait la proposition jeudi dernier lors de la séance du Conseil communal. «Une zone 30 est constituée de tronçons de route où les activités des riverains sont privilégiées par rapport à la circulation. Des mesures de limitation de vitesse rappellent que celle-ci est fixée à 30 km/h maximum», explique le TCS sur son site.

Selon l’élu, la multiplication des chantiers en cours – notamment dans le quartier Gare-Margencel –, «preuve d’un dynamisme bienvenu», va s’accompagner de flux circulatoires en augmentation. Y compris avec un accroissement des déplacements de piétons. Dressant par ailleurs le constat que «différents quartiers et plusieurs rues du cœur de ville sont déjà au bénéfice de la zone 30», Samuel Obi souhaite que la mesure soit étendue non seulement «aux ruelles isolées mais encore aux axes principaux.»

La diminution du nombre d’accident, donc par voie de conséquence une sécurité accrue pour tous les usagers, circulation plus fluide, réduction du bruit, etc. sont les principaux arguments mis en avant par le conseiller communal. Ce dernier estime aussi que sa proposition devrait s’accompagner d’objectifs de développement durable: «trajets sécurisés pour la mobilité douce, création d’un vrai réseau cyclable, mesures d’incitation à la pratique du vélo dans la capitale mondiale du cyclisme.»

Samuel Obi dresse le périmètre bien défini qui devrait être étudié. Entre ligne CFF à l’Ouest, chemin de Pré-Yonnet/avenue des Glariers au Nord, rue du Collège/avenue Chevron à l’Est, avenues de Loës et du Chamossaire au Sud.

Le parlement aiglon a largement appuyé la démarche par 50 voix pour, pas de voix contre, 5 abstentions. La requête a été transmise à la Municipalité qui sera chargée de l’étudier et de rendre un projet de faisabilité, ou pas.

Créé: 27.06.2019, 14h24

Articles en relation

Aigle doit «geler» ses zones à bâtir. 500 propriétaires concernés

Aménagement La Municipalité est obligée d’instaurer des zones réservées, qui rendent de fait des parcelles inconstructibles. Plus...

Une «porte de ville» dans un quartier d'Aigle

Travaux Réfection de route et giratoires sont projetés aux abords de la gare qui sont actuellement en pleine mutation. Plus...

Des rats inquiètent des habitants d'Aigle

Facebook Des rongeurs seraient de sortie en masse dans le quartier Gare-Margencel. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.