Pourquoi Romande Energie coupe le chauffage en douce

EnergieLe distributeur teste une manœuvre qui aurait dû rester imperceptible pour ses clients.

L'arrêt durant deux fois quinze minutes en début de soirée des chauffages électriques de 18'000 Vaudois est actuellement testé par Romande Energie.

L'arrêt durant deux fois quinze minutes en début de soirée des chauffages électriques de 18'000 Vaudois est actuellement testé par Romande Energie. Image: Christian Brun - archives

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C’est un ingénieur membre du comité de l’association Choc Electrique qui a débusqué le lièvre: depuis quelques semaines, la société Romande Energie interrompt, par intermittence et à raison de deux fois quinze minutes, les chauffages électriques de certains de ses clients en début de soirée.

Responsable communication de la société, Karin Devalte confirme et détaille: «Il s’agit d’un test initié au début du mois de décembre et qui va se poursuivre jusqu’au printemps 2017. Le but est d’évaluer, sur un hiver entier, l’impact de la mesure sur les clients et sur la charge du réseau.»

Absence de communication

Président de Choc Electrique, Jean-Pierre Mérot ne remet pas en cause le bien-fondé de cette mesure visant à atténuer les pics de consommation. Il déplore par contre l’absence de communication. Et il n’est pas le seul: le courrier électronique à ce sujet envoyé par l’association à ses membres a suscité une avalanche de réactions. «Nous n’avons jamais vu ça. Nous avons été submergés d’appels, principalement de membres qui ne comprenaient pas la manière. Nous avons donc recontacté Romande Energie et allons transmettre leur réponse à tous nos membres.»

«Comme le but de cette manœuvre est justement que ces coupures n’induisent pas de perte de confort pour le client et ne soient donc pas perceptibles, nous pensions attendre de connaître les résultats de ce test et voir si le principe allait être confirmé avant de communiquer largement», se justifie Karin Devalte. Malheureusement pour la société, un ingénieur s’est aperçu des coupures et s’en est inquiété.

18'000 Vaudois touchés

Cela n’empêchera toutefois pas Romande Energie de poursuivre l’expérience, qui touche quelque 18'000 Vaudois propriétaires d’un chauffage électrique direct (convecteurs ou nattes au sol). «L’interruption intervient dans un créneau situé entre 18 h et 20 h, reprend la porte-parole. Elle dure 35 minutes, réparties en deux coupures de 15 minutes avec 5 minutes de fonctionnement au milieu.» L’interruption est effectuée les cinq jours ouvrables, où elle s’ajoute à la coupure de midi, connue de longue date des utilisateurs de chauffages électriques. La consommation électrique étant bien plus étalée le week-end, aucune coupure n’est effectuée les samedis et dimanches.

Enfin, toujours selon Karin Devalte, après trois semaines de pratique, il se confirme que l’interruption est imperceptible pour la grande majorité des clients. «A ce jour, moins de 0,5% des clients concernés nous ont contactés pour obtenir des informations. De façon générale, on note que la nature de l’isolation du bâtiment et le mode d’utilisation du chauffage – comme par exemple une pièce chauffée uniquement le soir – sont des éléments déterminants dans la perception d’une coupure par ses habitants.»

(24 heures)

Créé: 02.01.2017, 08h57

Articles en relation

Le nucléaire représente 19% de l'énergie vaudoise

Energie A Yverdon, le fournisseur local annonce un taux d'achat de 0% impossible à vérifier dans la réalité physique. Plus...

Les coûts de l'électricité pourraient être répercutés

Suisse Une commission du Conseil des Etats prône cette solution, qui risque de peser sur le budget des ménages. Plus...

Les Suisses consomment davantage d'électricité

Energie Cette croissance s'explique par l'augmentation par la croissance économique et démographique mais aussi par le chauffage, qui représente 10% de la consommation. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 24 septembre 2018.
(Image: Bénédicte?) Plus...