Passer au contenu principal

VaudRuiz prête serment devant le Grand Conseil

Le Grand Conseil vaudois a accepté à l'unanimité mardi l'élection de la conseillère d'Etat Rebecca Ruiz.

La socialiste avait été élue tacitement après le désistement le 10 mars du candidat UDC Pascal Dessauges.
La socialiste avait été élue tacitement après le désistement le 10 mars du candidat UDC Pascal Dessauges.
Keystone

La nouvelle élue socialiste de 37 ans a prêté serment devant le plénum et promis d'être fidèle à la Constitution fédérale et vaudoise. Rebecca Ruiz, qui succède à Pierre-Yves Maillard, est entrée officiellement en fonction mardi à la tête Département de la santé et de l'action sociale. Le président du Parlement Rémy Jaquier lui a souhaité la bienvenue. La nouvelle élue participera à sa première séance de gouvernement mercredi.

Le premier vice-président Yves Ravenel avait en préambule déclaré au nom du Bureau du Grand Conseil que l'élection de Rebecca Ruiz était parfaitement valable. Aucun recours n'a été enregistré contre l'arrêté d'élection, publié dans la Feuille des avis officiels par le Conseil d'Etat, a-t-il relevé, invitant le plénum à procéder à l'assermentation.

Élue tacitement

La socialiste avait été élue tacitement après le désistement le 10 mars du candidat UDC Pascal Dessauges pour le deuxième tour de l'élection complémentaire au Conseil d'Etat. Le gouvernement vaudois compte désormais cinq femmes pour sept sièges, une première en Suisse.

Contrairement à ce qui se passe dans d'autres pays européens, le fait que Rebecca Ruiz soit l'objet d'une dénonciation pénale ne joue aucun rôle pour son assermentation dans le canton de Vaud, a indiqué le secrétariat du Grand Conseil.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.