Passer au contenu principal

S’habiller chic et local avec Avani

Une lausannoise lance une ligne de vêtements en ligne 100% locale et écologique.

Delphine Haccius
Delphine Haccius
PHILIPPE MAEDER

Chères mesdames, vous voulez agrandir votre garde-robe sans alourdir votre conscience? C’est possible avec Avani, la marque de vêtements en ligne récemment créée par la lausannoise Delphine Haccius. Cache-coeurs, t-shirts, pulls et bientôt robes: toutes les pièces de sa ligne sont locales, éthiques et écologiques.

Diplômée HEC, la jeune femme travaille à plein temps dans le marketing digital. Mais en janvier 2017, un accident de ski l’immobilise sept mois. Elle décide de mettre à profit ce temps pour créer Avani, qui signifie “terre” en Sanskrit. “J’ai toujours été fan de mode mais les pratiques des grands groupes me posent problème. Les matériaux viennent de loin, les conditions de travail sont catastrophiques et l’impact écologique est considérable. J’ai voulu proposer une alternative à tout cela.” Ainsi, les vêtements Avani sont dessinés en Suisse, fabriqués dans un atelier artisanal près de Lyon et issus de composants 100% européens. Le lin vient de Normandie, le chanvre de Roumanie et le tencel (un matériau à base de pulpe de bois) d’Autriche. Même le bois des boutons est français.

Pour l’instant, le magasin virtuel ne propose que des pièces classiques, en noir, en blanc et en vert. “Ce sont des basiques élégants et raffinés qui peuvent être mis dans toutes les conditions”, vante Delphine Haccius, qui les a dessinés elle-même. Cependant, la conscience écologique a un prix: comptez de 89.- pour un t-shirt à 149.- pour un pull.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.