Saint-Légier résiste au choc de la réforme fiscale

FinancesEn 2019, la Commune prévoit un déficit de 714'000 francs sur un budget de 33,8 millions.

La rénovation du téléski de La Châ aux Pléiades fait partie des investissements prévus en 2019.

La rénovation du téléski de La Châ aux Pléiades fait partie des investissements prévus en 2019. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Davantage que la réforme fiscale vaudoise, c’est la péréquation qui nous pose problème», explique Alain Bovay, syndic. Avec 33,8 millions de francs de revenus et 34,5 millions de charges, le budget 2019 de Saint-Légier affiche une perte de 714'000 francs. «Ce qui représente 2% de nos charges totales, soit la même proportion que l’excédent budgétaire de la Ville de Lausanne, pourtant largement bénéficiaire de la contribution solidaire des autres communes du canton», relève l’élu. La marge d’autofinancement devrait néanmoins rester positive et atteindre 2,7 millions.

L’introduction de la réforme RIE III vaudoise (allègement fiscal des entreprises et paquet social) représente un montant de l’ordre de 1 million pour la Commune. Ce qui n’est pas sans impact sur son budget. La Municipalité a cependant décidé de ne pas proposer de hausse du taux d’imposition, fixé à 70% jusqu’en 2021. «Entre-temps, nous souhaitons observer les effets collatéraux découlant de l’entrée en force de la RIE III.»

En dépit d’une diminution attendue des recettes fiscales des entreprises de l’ordre de 400'000 francs, la Commune prévoit des revenus équivalents à ceux de 2018. Elle a pris partiellement en compte l’arrivée de 270 nouveaux habitants, pour l’essentiel dans le nouveau quartier de Grandchamp. Les impôts conjoncturels, droits de mutation, successions, donations ou encore gains immobiliers ont été estimés prudemment. Les charges sont revues à la hausse (32 millions en 2017). «Des économies ont pu être trouvées dans le fonctionnement du ménage communal pour réduire le déficit budgétaire», commente Alain Bovay. Les charges cantonales et intercommunales sont en augmentation, respectivement de 790'000 francs et de 115'000 francs. Elles représentent 44,4% d du projet de budget 2019 (43% en 2018).

Parmi les investissements prévus l’an prochain figurent la rénovation du téléski de la Châ au Pléiades (800'000 fr.), l’agrandissement du cimetière (600'000 fr.), la première étape du réaménagement de la traversée du village (2 millions) et le remplacement partiel de la conduite d’eau potable des Pléiades (2 millions). (24 heures)

Créé: 08.11.2018, 13h50

Paid Post

Le casual dating est-il fait pour vous?
L’idée d’une rencontre purement sexuelle sans aucun engagement peut paraître séduisante, mais une petite mise au point s’impose.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...