Passer au contenu principal

Un savant passionné par le nez des mouches à vinaigre

Le lauréat 2015 du prix Latsis est un biologiste de l’UNIL spécialiste de l’odorat chez les drosophiles.

Pour Richard Benton, la Suisse est le paradis pour la recherche fondamentale.
Pour Richard Benton, la Suisse est le paradis pour la recherche fondamentale.
Odile Meylan

Il pensait devenir pianiste ou violoncelliste. Mais une biographie reçue à Noël alors qu’il était étudiant en biologie l’a convaincu qu’il fallait devenir chercheur. La vie racontée dans ce livre était celle de Seymour Benzer, l’un des pionniers de la neurogénétique. Et aujourd’hui, le Britannique Richard Benton est professeur au centre intégratif de génomique de la Faculté de biologie et médecine de l’Université de Lausanne, spécialiste de l’odorat des mouches. Il est même lauréat 2015 de l’une des plus hautes distinctions suisses décernées à des savants de moins de 40 ans, le prix Latsis.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.