Schneider-Ammann craint un «effet minaret»

ImmigrationLe dernier sondage, qui donne 37% des Suisses favorables à l'initiative «Contre l'immigration de masse», ne rassure pas le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann.

Johann Schneider-Ammann: «Je crains un 'effet minaret', soit un résultat contraire aux sondages qui précédaient. Il y a 8% d'indécis, et même si ce n'est pas énorme, ils constituent toujours un risque.»

Johann Schneider-Ammann: «Je crains un 'effet minaret', soit un résultat contraire aux sondages qui précédaient. Il y a 8% d'indécis, et même si ce n'est pas énorme, ils constituent toujours un risque.» Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Johann Schneider-Ammann ne veut pas vendre la peau de l'ours avant qu'il ne soit tué. «Jusqu'au 9 février à midi, la lutte continue. Ce sont des sondages, pas la votation», rappelle-t-il dans une interview publiée dans Le Matin Dimanche. «Je crains un 'effet minaret', soit un résultat contraire aux sondages qui précédaient. Il y a 8% d'indécis, et même si ce n'est pas énorme, ils constituent toujours un risque», poursuit le Bernois.

Egalement interviewé par le SonntagsBlick, le conseiller fédéral à la tête du Département fédéral de l'économie (DEFR) pense «que le danger existe que des personnes qui ont répondu 'non' au sondage glissent finalement un 'oui' dans l'urne le 9 février».

Christoph Blocher y croit

Christoph Blocher pense aussi qu'un succès de l'UDC est encore possible. «Il faut beaucoup de courage pour dire que l'on va voter 'oui' à une initiative UDC lors d'un sondage», explique le vice-président des démocrates du centre dans une interview publiée par la Schweiz am Sonntag. «Je pars du principe que davantage de personnes soutiennent l'initiative anti-immigration que ne le révèlent les chiffres».

Selon un sondage GfS Berne rendu public vendredi, les Suisses seraient 55% à rejeter le texte de l'UDC, contre 37% de «oui» et 8% d'indécis. Ces valeurs ne diffèrent pas beaucoup de celles publiées fin décembre: le camp du «non» se situait alors à 53,5% et celui du «oui» à 36%. (ats/nxp)

Créé: 12.01.2014, 14h39

Articles en relation

Quatre partis ont adopté des mots d'ordre pour le 9 février

Assemblées des délégués Le PLR, le PDC, le PBD et le PCS ont adopté des mots d'ordre sur plusieurs objets en votation le 9 février. Ils ont clairement rejeté les initiatives sur l'immigration et sur l'avortement et plébiscité le financement du rail. Plus...

Plaidoyer de Burkhalter pour l'immigration européenne

Schwanden (GL) Le président de la Confédération s'est lancé dans un plaidoyer pour l'immigration, en particulier venant de l'Union européenne samedi devant les plus de 250 délégués du PLR réunis à Schwanden (GL). Plus...

Le non se dessine pour l'initiative contre l'immigration de masse

Votations du 9 février L'initiative contre une immigration de masse de l'UDC ne récolterait que 37% des voix, selon le premier sondage SSR. Le texte sur l'avortement serait balayé. Le projet du FAIF recueille 56% d'avis favorables Plus...

Le président du PLR prône une limitation de l'immigration

Votations du 9 février Philipp Müller estime que l'immigration en Suisse est trop importante. Il souhaite toutefois que l'initiative UDC «Contre l'immigration de masse» soit refusée lors de la prochaine votation fédérale. Plus...

Le pommier au cœur de la bataille sur l'initiative de l'UDC

Immigration massive La guerre des affiches fait rage au sujet de l’initiative de l’UDC «Contre une immigration massive». Au cœur des images, un pommier qu'opposants et initiants cherchent à s'approprier au risque de semer la confusion. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 18 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...