Un service pour aider les jeunes à lancer mille projets

SoutienLa structure jaiunprojet.ch accompagne, depuis 2000, les Vaudois de 13 à 25 ans qui ont des idées à concrétiser.

Parmi les 1000 projets suivis par le service jaiunprojet.ch, 51 concernaient par exemple des skateparks.

Parmi les 1000 projets suivis par le service jaiunprojet.ch, 51 concernaient par exemple des skateparks. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le concept jaiunprojet.ch jongle avec les chiffres symboliques. Alors qu’il s'apprête à fêter ses 20 ans, ce service du Centre vaudois d’aide à la jeunesse (CVAJ) célèbre son 1000e projet soutenu. Pour rappel, il est question d’accompagner les projets de jeunes de 13 à 25 ans domiciliés dans le canton de Vaud. Les promotrices et promoteurs du CVAJ apportent leur soutien à la rédaction d’un dossier de présentation, à la recherche de fonds ou encore à la création d’une association. «Un service qui n’a pas d’équivalent en Suisse romande», soulignent les responsables.

«Il n’y a pas de sélection, quiconque à des idées peut bénéficier d’un accompagnement», précise Philippe Küng, promoteur projets jeunesse au CVAJ. Le projet doit néanmoins être à but non lucratif et extrascolaire. «Nous proposons un soutien sur mesure car certains sont déjà bien avancés tandis que d’autres arrivent avec pas grand-chose. Nous les orientons dans la bonne direction ou vers les bonnes personnes, c'est en partie de la mise en réseau.»

AMANI pour le 1000e

Le 1000e projet est celui de l'Association AMANI, qui met sur pied des événements «pour aider d'autres associations à récolter des fonds et à gagner en visibilité». On citera également le Lombric Festival, lancé en 2003 à Yverdon-les-Bains et qui revendique aujourd’hui quatorze éditions.

Sur le millier de dossiers suivis, 817 émanaient de jeunes (dont 51 concernaient par exemple des skateparks), tandis que 183 étaient portés par des Communes. Car jaiunprojet.ch accompagne aussi les Communes qui souhaitent soutenir les activités, les demandes et la participation des jeunes. «Nous mettons des guides pratiques à dispositions et menons une analyse des besoins dont nous présentons les résultats lors d’une journée forum. La finalité est de proposer aux jeunes de s’impliquer dans les projets proposés», résume Philippe Küng.

Créé: 02.12.2019, 09h47

Articles en relation

Mélanie, jeune apprentie, remballe le chocolat du CSP

Vaud Plus de 10'000 plaques de chocolat sont vendues en rue ce week-end. «Le choc qui fait du bien» fait «emballage neuf» après 15 ans. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.