Passer au contenu principal

La sexualité mise à l’épreuve du confinement

Que l’on soit célibataire, en couple, fidèle ou volage, les relations intimes sont mises à rude épreuve durant la pandémie. Et les demandes de divorce flambent.

«C’est quand il est interdit de se toucher qu’on se rend compte qu’on a besoin d’être touché»
«C’est quand il est interdit de se toucher qu’on se rend compte qu’on a besoin d’être touché»
Manuel Perrin

Le manque révèle souvent les besoins. Ainsi, «c’est quand il est interdit de se toucher que l’on se rend compte qu’on a besoin d’être touché», observe Patrizia Anex. La sexologue qui reçoit à Orbe constate déjà, après finalement peu de jours de confinement, que certains de ses patients vont mieux. «Je ne m’y attendais pas! Certains couples sont très inventifs, alors qu’ils ne montraient pas cette propension.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.