Passer au contenu principal

Le shiba inu, la boule de poils nippone au succès fulgurant

Le chien japonais fera sa star à la 12e édition de Japan Impact à l’EPFL. Reportage à Remaufens (FR) chez un éleveur d’une race toujours plus prisée.

Didier Mottaz, ici avec des chiens de son élevage à Remaufens, n’est jamais à court d’histoires sur le shiba inu.

Hoshi a 9 semaines, ce petit shiba inu ne le sait pas encore, mais il est sur le départ. Depuis quelques semaines, sa mère s’est détachée de lui pour le sevrer et lui apprendre à être indépendant. Didier Mottaz, éleveur de shiba inu à Remaufens depuis treize ans, coupe définitivement ce lien en plaçant l’animal dans les bras de sa nouvelle famille, un couple de Fétigny, dans le canton de Fribourg. La petite boule de poils noirs en mouille de peur le parquet de l’élevage qui l’a vu naître. «Les premiers jours, le chiot va créer un attachement de survie, c’est une sorte de syndrome de Stockholm», explique en souriant Didier Mottaz.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.