Les fontaines de la Louve rappellent qu’au-dessous coule une rivière

Signé LausanneLes cylindres mousseux rappellent le parcours de la rivière enterrée

Cinq fontaines se trouvent sur la place de la Louve, une à la rue de la Louve et une sur la place Arlaud. Elles datent de 1998.

Cinq fontaines se trouvent sur la place de la Louve, une à la rue de la Louve et une sur la place Arlaud. Elles datent de 1998. Image: PHILIPPE MAEDER

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La roche, le ruissellement et la mousse. Qu’on les trouve laides ou charmantes, les six fontaines rafraîchissant la rue et la place de la Louve révèlent une nature enterrée. Leur alignement rappelle le parcours de la rivière qui file sous les pavés. Jusqu’au milieu du XIXe siècle, la Louve coulait ici à ciel ouvert.

En 1998, les Lausannois découvrent, parfois perplexes, ces blocs fontaines. Les points d’eau (non potable) parachèvent le grand réaménagement de la place de la Louve, désormais interdite aux voitures. L’architecte genevois Georges Descombes a imaginé un empilement de cylindres de tuf, une roche d’origine volcanique, chapeautés par une plaque en fonte. Le ruissellement très faible de l’eau sur la roche crée de la mousse, une partie de l’année. Des algues, aussi, à bien y regarder. Antoine Schneider, auteur du Guide des fontaines de Lausanne et environs, propose un exercice. «Choisissez une fontaine sur la Louve et placez votre regard à la hauteur de la plaque en fonte au sommet de celle-ci. Vous remarquerez alors que les sommets des autres fontaines se trouvent à la même hauteur. Ainsi, l’inclinaison de la place est compensée par le nombre variable de cylindres de tufs.»

Vous voulez voir la Louve, la vraie? Il ne vous en coûtera que quelques minutes de marche. Un hublot créé à la même époque au quatrième sous-sol du parking de la Riponne permet de voir la rivière s’écouler. Elle rejoint ensuite le lit d’un autre cours d’eau lausannois enterré, le Flon, au niveau de la place Pépinet.

Créé: 28.03.2017, 14h36

Articles en relation

Un guide dévoile les mystères des fontaines lausannoises

Parution Antoine Schneider s'est penché sur le destin des bassins de la ville, tantôt célébrés, tantôt méprisés. Plus...

Pourquoi Lausanne accélère la sécurisation de ses bassins

Lausanne La municipale lausannoise Natacha Litzistorf évoque l'accident de l'été 2015 et les mesures actuelles. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 13 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...