Amir décline le ragoût à toutes les sauces

Signé LausanneChez Ragoût Délices à Saint-Roch, il n'y a que 9 places assises pour se sentir accueilli comme chez des amis. Réussi!

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Franchement, c’est un bonheur retrouvé que de pousser la porte de Ragoût Délices et de sentir que le patron vous attendait, comme s’il avait mijoté rien que pour vous toute la matinée et qu’il avait nappé ses rares tables (9 places en tout) comme pour un ami. Le patron, c’est Amir Alvandi.

Il est Iranien. Après un passage au Japon et une arrivée à Lausanne en 1993, en tant que requérant, on a pu le croiser sur des chantiers ou au volant d’un poids lourd. «Je transportais de la viande à Genève pour un gros producteur du pays. Personne ne voulait livrer au bout du lac, conduire y est trop compliqué… Mais moi, je me suis fait la main dans les rues de Téhéran», sourit Amir.

Puis il a troqué le poids lourd contre un fourneau et ouvert Ragoût Délices. Seul en cuisine. Seul en salle. Sa spécialité, apprise de sa mère et de sa grand-mère: le ragoût. Un différent chaque jour. Comme le ragoût aux noix du samedi, avec cuisses de canard, sauce à la grenade et riz blanc (celui avec la croûte au fond). «Je fais particulièrement attention à l’équilibre du plat, entre les aliments énergétiquement chauds ou froids», assure Amir. Exemple avec sa sauce au yogourt où il associe concombre (pour le froid), poivre et menthe (pour le chaud). Le dimanche, c’est le jour de la surprise du chef, ragoût ou pas. Et pour encore mieux régaler ses hôtes, Amir recommande de réserver. «J’aime cuisiner à la minute et, au téléphone, je peux m’adapter à toutes les demandes particulières et proposer bien d’autres délices.» L.A.


Ragoût Délices, Saint-Roch 4, Lausanne. Tél.: 021 558 40 03. Sur place ou à l’emporter. Midi: 22 francs. Soir: 25 francs. Du lundi au dimanche, de 9 h à 22 h (24 heures)

Créé: 06.12.2017, 11h18

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

C'est la guerre du rail entre CFF et BLS. Paru le 20 avril 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...