L’ancien travailleur du bâtiment s’est transformé en psychologue de comptoir

Signé LausanneMehmet Genç a repris le Bar Tabac en 2006. Dans son bistrot, le client se sent comme à la maison.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mehmet Genç tient le Bar Tabac depuis «douze ans, trois mois et trois jours». «J’ai fait vingt ans dans le bâtiment, mais c’est un boulot fatigant. J’avais des fonds et je voulais être indépendant, j’ai alors repris ce bar.» Parachuté tenancier de troquet, après avoir passé la patente nécessaire, le quadragénaire d’origine turque est à la fois serveur, comptable et surtout psy. «C’est incroyable ce que les gens peuvent vous raconter après une ou deux bières», s’amuse l’intéressé. Histoires d’amour, problèmes de boulot, projets de voyage: la clientèle lui parle de tout. «Les gens ici se comportent comme à la maison.»

Il faut dire que Mehmet Genç est presque tout le temps derrière son comptoir. «Les précédents patrons ne venaient pas beaucoup sur place, ils avaient des employés. Mais dans un petit bistrot comme celui-ci, il faut être là. Mais la vie de famille, t’oublies!» Pour voir quand même un peu les siens, sa femme, le frère de celle-ci et sa fille bossent avec lui.

Parfois il fatigue, car les horaires sont exigeants. Mais il adore le contact qu’il entretient avec sa clientèle. Et ne soyez pas surpris si, après vous avoir vu quelques fois dans son bistrot, Mehmet Genç vous dit salut et vous tutoie.

Créé: 05.12.2018, 10h15

Infos pratiques

La Bar Tabac
Rue Beau-Séjour 7
Lausanne

Ouvert du lundi au samedi.

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.