Une association incite à tendre la gourde pour faire le plein d’eau

Signé Lausanne«Fais le plein» recense les fontaines et distribue des autocollants aux commerces qui abreuvent les passants.

Lea Bettua a été la première à adhérer à l'initiative Fais le plein via sa sandwicherie Al Sacco, située à la rue du Simplon.

Lea Bettua a été la première à adhérer à l'initiative Fais le plein via sa sandwicherie Al Sacco, située à la rue du Simplon. Image: Odile Meylan

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le message est clair comme de l’eau du robinet: «Dis non au PET, adopte une gourde et fais le plein.» C’est la raison d’être de l’association Fais le Plein!, lancée par Sandra Silvestri. Durant un voyage aux États-Unis, cette dernière constate qu’il y a «des fontaines à boire disponibles partout dans les lieux publics et que l’eau potable est accessible à tous, librement et en tout temps». Elle décide donc de s’engager pour une meilleure visibilité du réseau en Suisse tout en sensibilisant à la problématique des déchets plastiques.

Faire profiter de l'eau potable suisse

Depuis 2017, dans le cadre du projet L’EAUsanne, elle «met en valeur les 366 fontaines lausannoises par le biais d’un recensement et de photos partagées sur les réseaux sociaux de l’association». Et depuis le mois de juin, elle propose aux commerçants de placarder sur leur vitrine un autocollant indiquant qu’ils acceptent de remplir gratuitement la gourde des passants. «Cette initiative est née en Angleterre, où elle a bien fonctionné, puis elle a essaimé dans de nombreux pays. J’ai souhaité la transposer en Suisse. Nous avons une eau potable d’excellente qualité, faisons en sorte que tout le monde en profite», explique Sandra Silvestri. Soutenue par Sylvain Marendaz et Laurent Perrinjaquet, elle a déjà distribué neuf autocollants à Lausanne, notamment à la sandwicherie Al Sacco de Lea Bettua, et un à Yverdon.

Sur le site de l’association, une carte regroupe les emplacements des fontaines et des commerces qui jouent le jeu. Pour la suite, Sandra Silvestri ne manque pas d’idées. «Nous voulons œuvrer avec les autorités et les écoles à la mise en avant de l’eau potable dans l’espace public.» L’association est en relation avec la Municipalité de Lausanne et a déjà participé à la Journée mondiale de l’eau en organisant, avec la Ville, un tour des fontaines pour les enfants. Bientôt, il sera possible d’acheter une gourde en ligne. En attendant, ceux qui souhaitent soutenir l’association peuvent devenir membres moyennant une cotisation de 40 fr. par an.

Créé: 04.09.2019, 11h08

Articles en relation

«Moto et skate, c’est la même adrénaline»

C'est quoi ce commerce? La boutique Temple Speed Shop au Flon à Lausanne mélange les genres autour de la passion de la glisse. Plus...

Le triomphe de Guillaume Tell a échappé au stand de tir

Signé Lausanne Retour sur l'histoire mouvementée de cette fresque du peintre Ernest Biéler. Plus...

Un petit marché pour le Chalet-des-enfants

Tout neuf Le réputé restaurant en pleine campagne au Mont-sur-Lausanne vient d'ouvrir un point de vente en libre-service. Plus...

La bonne odeur de pain réveille la Cité

Signé Lausanne Luisa et Laurent ont ouvert une boulangerie artisanale, L'Union des Saveurs, au pied du Château Saint-Maire. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 11 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...