Passer au contenu principal

La bonne odeur de pain réveille la Cité

Luisa et Laurent ont ouvert une boulangerie artisanale, L'Union des Saveurs, au pied du Château Saint-Maire.

Les deux jeunes boulangers pâtissiers travaillent en couple
Les deux jeunes boulangers pâtissiers travaillent en couple
Odile Meylan

Luisa Moreira et Laurent Reiff sont tous les deux boulangers-pâtissiers. Ces dernières années, ils œuvraient aux Coquelicots, à Chauderon.

«C’est d’ailleurs là qu’on s’est connus», dévoile Luisa. Puis l’idée a levé de devenir leurs propres patrons. Et pourquoi donc à la Cité? «L’opportunité s’est présentée ici. Et puis nous n’avions pas les moyens d’ouvrir un premier commerce au centre-ville», confie Laurent. Les riverains de la Cité leur disent merci. L’Union des Saveurs compte déjà parmi ses clients des députés qui siègent le mardi, des fonctionnaires de l’État de Vaud, des élèves de l’École supérieure de la santé…

La spécialité des pains de Luisa et de Laurent, c’est que toutes les pâtes sont au levain. Pour plus de goût et de texture. Elles sont pétries sur place le jour d’avant, elles «poussent» jusqu’au lendemain matin au frigo, puis direction le four, dans l’arrière-boutique. La cuisson commence à 5 h 30. Et la boulangerie artisanale «de poche» propose ses quatre places assises aux plus matinaux dès 7 heures.

Outre les pains, le couple prépare des sandwiches à la minute «pour ne rien gaspiller», des salades de riz, des quiches ou encore des brioches italiennes aux raisins ou aux pépites de chocolat.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.