Une borne discrète marque la frontière entre la Cité et la Palud

Signé LausanneLa Porte Saint-Etienne coupait obliquement la rue de la Mercerie jusqu'en 1807.

La stèle gravée est visible en haut de la rue de la Mercerie, devant la crêperie.

La stèle gravée est visible en haut de la rue de la Mercerie, devant la crêperie. Image: PHILIPPE MAEDER

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En haut de la rue de la Mercerie, à hauteur de la crêperie, cette stèle marque l’emplacement de feu la porte Saint-Etienne, dont les fondations ont été découvertes en 1930.

Pour comprendre le rôle de cette porte monumentale, qui coupait obliquement la rue, il faut remonter à une époque où la Cité constituait la Ville Haute, avec ses lois et ses statuts. La porte Saint-Etienne séparait ce quartier de la Ville inférieure (il fallut attendre 1481 pour que la Cité et les bannières de la Ville inférieure signent un acte d’union et se soumettent à une seule administration).

La porte Saint-Etienne est évoquée dans des textes au XIIIe siècle; elle est détruite en 1807, indique l’ouvrage Les monuments d’art et d’histoire du canton de Vaud. C’est devant elle que l’évêque fraîchement nommé s’arrêtait, en montant à la cathédrale, pour prêter serment, jurant de défendre Lausanne et ses habitants. Avant l’assainissement du quartier, la rue de la Mercerie s’arrêtait ici. Au-delà s’étendait la rue Saint-Etienne. La percée de l’avenue Pierre-Viret, en 1911, a changé la donne. (24 heures)

Créé: 06.12.2017, 11h14

Articles en relation

Etranges plaques en métal sur la cathédrale: des repères pour drones

Signé Lausanne Une série de plaquettes numérotées sont fixées sur l'édifice. Explications Plus...

La fontaine où l’eau s’est transformée en pierre

Levez le nez! Au chemin de Messidor à Lausanne, les concrétions de pierre ont remplacé l'eau de la fontaine depuis très longtemps. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Des dizaines d'automobilistes ont été bloqués dans le Chablais, pendant plusieurs heures pour certains. La situation était également chaotique sur les routes secondaires parsemées de congères.
(Image: Bénédicte) Plus...