Les brunches inventifs du Zinéma

La salle du Zinema, où se dérouleront les brunches.

La salle du Zinema, où se dérouleront les brunches. Image: PATRICK MARTIN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Zinéma s’associe à la Cantine du 56 pour lancer des brunches novateurs, avec chaque semaine un restaurateur différent derrière les fourneaux.

Les gourmands pourront déguster italien, végétalien ou thématique, autour de spécialités telles que les soupes ou les boulettes. Dimanche, c’est la Cantine du 56 elle-même qui a ouvert le bal avec une version revisitée du petit-déjeuner vietnamien. Au programme: banh mi (sandwich traditionnel), pho (soupe de nouilles au riz) ou encore rouleaux d’été aux fruits croquants, nappés de sauce au chocolat.

«Pour un cuisinier, un brunch, c’est toujours un peu pareil: œufs mouillettes et viennoiseries. On a voulu aller plus loin et proposer quelque chose de plus travaillé. Avec notre offre, on est à mi-chemin entre le brunch et le lunch», explique Yan Luong de la Cantine du 56. Autre particularité: la formule donne carte blanche à des cuisiniers indépendants, amateurs «éclairés» ou traiteurs à domicile, qui souhaitent faire partager leur passion. «Il y a peu d’endroits à Lausanne qui permettent aux non-professionnels de faire goûter leur cuisine. Dès qu’on a ouvert les inscriptions, on a eu beaucoup de réponses.»

Chaque brunch propose des options omnivores, végétariennes et -liennes, en menu ou à la carte. Les tarifs restent en dessous de 30 fr. Le premier brunch a été pris d’assaut, il est donc conseillé de réserver sa place.

Zinéma, rue du Maupas 4. (24 heures)

Créé: 31.01.2018, 13h55

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

«Les agriculteurs sous pression et les vaches orphelines», paru le 26 mai 2018
(Image: Valott) Plus...