Cafés et repas suspendus offrent une parenthèse aux démunis

Signé LausanneL'association Le Suspendu propose de payer deux fois à boire ou à manger pour qu’une personne dans le besoin en bénéficie.

Trois établissements proposent actuellement la prestation : Chez Moi à la rue de Genève (photo), la Grenette à la Riponne et Ium au Tunnel.

Trois établissements proposent actuellement la prestation : Chez Moi à la rue de Genève (photo), la Grenette à la Riponne et Ium au Tunnel. Image: Philippe Maeder

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Née cet été, l’Association Le Suspendu prend son envol et tout son sens avec le froid de l’hiver. À l’origine du projet, il y a Eva Pospisil, vite rejointe par Chloé Nahon et Keko Razzano. Un trio au service de la «solidarité urbaine». Le principe du Suspendu est simple et déjà bien connu dans d’autres villes. «Il s’inspire de la vieille tradition napolitaine du caffè sospeso», situe Eva Pospisil. Vous payez un café, une boisson (alcool exclu) ou un repas en plus du vôtre pour qu’une personne dans le besoin en bénéficie. Cette dernière doit retirer le ticket sur un panneau dédié et le présenter au personnel. «Je crois aux opportunités, il faut que les plus démunis puissent se réintégrer en fréquentant les lieux de rencontres.»

À ce jour, trois commerces font partie du réseau: Chez Moi, rue de Genève, La Grenette à la Riponne et Ium au Tunnel. D’autres partenaires s’ajouteront bientôt, proposant notamment des offres à emporter. «Nous travaillons aussi pour informer les bénéficiaires. Le mot circule avec l’aide d’associations actives sur le terrain.» Le concept commence à tourner et, pour l’étendre, les initiants sont à la recherche de membres prêts à s’investir et à payer une petite cotisation.

www.lesuspendu.ch (24 heures)

Créé: 13.12.2017, 10h55

Articles en relation

Les meilleurs sandwiches vietnamiens de Suisse se font à l’avenue de Cour

Signé Lausanne My Dung prépare ses bánh mì à la minute et ils sont savoureux. Plus...

Amir décline le ragoût à toutes les sauces

Signé Lausanne Chez Ragoût Délices à Saint-Roch, il n'y a que 9 places assises pour se sentir accueilli comme chez des amis. Réussi! Plus...

Une borne discrète marque la frontière entre la Cité et la Palud

Signé Lausanne La Porte Saint-Etienne coupait obliquement la rue de la Mercerie jusqu'en 1807. Plus...

Donuts et bagels élisent domicile entre les multinationales de l’avenue de Cour

Signé Lausanne Donutime a ouvert lundi 27 novembre à Lausanne, de l'idée d'un cuisinier lausannois resté dix ans aux Etats-Unis Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 19 septembre 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...