Le Duke's Bar combine concerts, scène ouverte, vins et tapas

Tout neufLe bar lausannois axé sur la musique live a enfin ouvert au Rôtillon

La scène du Duke's accueille des jam sessions deux fois par mois.

La scène du Duke's accueille des jam sessions deux fois par mois. Image: PATRICK MARTIN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ça y est, le Duke’s Bar (hommage aux musiciens Duke Ellington et George Duke) a ouvert ses portes au Rôtillon. Le patron, Alain Krieg, ancien patron de feu Le Verre à Pied, a réalisé un vieux rêve sur 130 m2: un music bar avec pléthore de concerts de jazz, blues, swing, rock, musique classique, manouche ou balkanique. En sus: des tapas gourmandes et un large choix de vins – majoritairement suisses – sélectionnés chez des propriétaires encaveurs.

Au début des années 1990, Alain Krieg créait sous la férule de Claude Nobs le Duke’s au Hyatt pour accueillir les bœufs des musiciens du Montreux Jazz Festival. Une ambiance «incroyable» qu’il a toujours voulu retrouver. «Quand j’ai visité ce local au Rôtillon, ça a fait tilt: c’était le lieu parfait.» Le guitariste José Barrense-Dias et les Ministrings se sont déjà produits dans l’arrière-salle; Fanny Leeb suivra (le 26 octobre). Le Duke’s propose aussi, deux fois par mois, des jam sessions (ce soir 25 octobre, hommage à Duke Ellington, dès 21 h). La scène est ouverte aux musiciens de passage. «Qu’ils viennent!, lance Alain Krieg. On est équipés.»

www.dukes-bar.ch / Ouvert du mardi au samedi. (24 heures)

Créé: 25.10.2017, 09h55

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.