Espace vierge cherche boutiques éphémères

ELric Allera dans son Spot2B, à la rue Enning.

ELric Allera dans son Spot2B, à la rue Enning. Image: Patrick Martin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’endroit est d’un blanc virginal, plus neutre tu meurs. Et c’est le but: les locaux de Spot2b, à la rue Enning, sont conçus pour s’effacer au profit de la créativité de ceux qui viennent l’investir: pop-up stores, boutiques ou show-rooms éphémères. À la base de l’idée, on trouve Elric Allera. Ancien cadre chez Air France à Paris, lié à la Suisse par son épouse, l’homme a choisi Lausanne pour changer de vie. Et, donc, ce concept d’un lieu spécifiquement dédié aux pop-up stores. «J’ai vu des endroits de ce genre dans toutes les grandes villes, mais pas ici, raconte le dynamique patron. Je me suis dit que ça manquait. C’est idéal pour les créateurs, les artistes, mais aussi les marques; tous ceux qui veulent présenter quelque chose autrement que sur Internet.»

Ouvert depuis octobre dernier, Spot2b propose 40 m2 modulables, munis de meubles de présentation ou encore de rails au plafond. L’espace a par exemple accueilli Le Vestiaire des Créateurs, avec ses vêtements chics de deuxième main, ou encore un event de la très branchée marque d’alcool Balkia. Le lieu se loue souvent pour deux ou trois jours. Combien? «J’ai un peu repris le système du pricing de l’aéronautique, répond Elric Allera. Les lundis et mardis, moins courus, sont meilleur marché, le tarif augmente au fur et à mesure de la semaine. Pour un samedi, c’est 500 fr., hors taxe.» Un prix qui inclut, si le client le souhaite, un coup de main pour la promotion. «Le prochain n’en aura pas besoin. On accueille dès jeudi Mr Lenoir, la ligne de vêtements de Djibril Cissé. Avec tous ses followers, il a le réseau qu’il faut!»

Rue Enning 8, www.spot2b.ch

Créé: 24.01.2018, 09h26

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.