Les esthètes du café ont débarqué en force

C'est quoi ce commerce?Avec sa philosophie très épurée, The Coffee Project a déjà trois points de vente à Lausanne.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Pas tous les jours qu’une nouvelle enseigne fait un tel tir groupé à Lausanne. Depuis le 15 octobre, The Coffee Project a déjà posé ses machines à café et son logo soigné à la rue Marterey, au Grand-Pont, mais encore dans le restaurant Bad Hunter, au Flon. Des ouvertures à l’EPFL, puis à Noville et à Zurich, sont prévues avant la fin de l’année.

La nouvelle petite chaîne est le bébé de Vangelis Katselis, un Athénien diplômé de l’École hôtelière de Lausanne. Son concept est pointu, mais simple: une célébration du café, sous son expression la plus pure. «Nous ne travaillons qu’avec des grains issus de provenance unique, détaille le fondateur. Ici, on ne fait pas des beverages comme chez Starbucks; pas de cannelle, pas de crème fouettée, juste de l’excellent café…»

Il dit vrai: l’espresso de base, dont les grains viennent du Brésil, est parfumé, riche, extrêmement fruité. Belle surprise dans le cadre d’une boutique spécialisée, il ne coûte que 2 francs. Plus on monte en gamme – des grains en provenance du Salvador, d’Ethiopie, mais cela changera régulièrement – plus les saveurs sont élaborées. Certifiés bio, les grains ont bénéficié, en plus d’une traçabilité impeccable, d’une torréfaction légère, qui garde au grain un arôme organique. À tester absolument, le café filtre à infusion lente, une boisson légère comme du thé mais follement aromatisée. L’assortiment est complété de cappuccinos, de spécialités de café froid, et de quelques en-cas comme des tartes au fromage ou aux épinards.

«J’aimerais que les gens ici apprennent à déguster le café comme on le fait en Grèce: plusieurs fois par jour, on s’arrête 15 ou 20 minutes, on prend une tasse juste pour le plaisir du goût», évoque Vangelis Katselis. Pari osé? Son local de Marterey a en tout cas réussi aux précédents occupants: Burrito Brothers et Holy Cow, deux chaînes qui cartonnent, y ont vu le jour. De six points de vente à la fin de l’année, Vangelis Katselis espère atteindre la trentaine à travers la Suisse avant la fin de 2018.

Marterey 1-3, Grand-Pont 4, lu-ve 7 h 30 - 18 h 30, samedi 10 h-18 h. (24 heures)

Créé: 29.11.2017, 12h42

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.