Une étagère ergothérapeute

Repéré en villeA Montchoisi, un lieu convivial permet aux personnes en rupture de renouer des liens sociaux avec le voisinage.

Elodie Voruz et sa collègue veulent que développer une véritable vie communautaire dans leur lieu atypique.

Elodie Voruz et sa collègue veulent que développer une véritable vie communautaire dans leur lieu atypique. Image: Philippe Maeder

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’Etagère, dans le quartier de Montchoisi, est un lieu difficile à définir. Lorsque l’on passe devant sa grande vitrine, on ne peut que s’arrêter et admirer la magnifique étagère en bois (vestige de l’ancienne pharmacie), le mobilier disparate savamment chiné et le renard empaillé à lunettes qui observe les passants.

Pour en savoir plus sur cet endroit, il faut pousser la porte et discuter avec l’une de deux âmes du lieu, toutes deux ergothérapeutes. Elodie Voruz explique: «Ma collègue et moi-même avons travaillé en institution et nous trouvions un peu stigmatisant de rester dans ce type de lieu peu chaleureux avec des patients qui ont besoin de se réadapter socialement. Nous avons voulu ouvrir un endroit où nos patients pourraient renouer avec les activités de la vie quotidienne et recréer des liens sociaux normaux.» Ainsi, plusieurs activités ouvertes au public sont proposées tout au long de la semaine.

Lundi midi, les curieux peuvent, sur inscription, venir partager un repas concocté par les patients de l’Etagère. Vendredi matin, c’est café-croissant autour de la grande table en bois. Et l’après-midi, patients comme badauds s’initient au tricot et au crochet. «Nous souhaitons faire de l’Etagère un lieu communautaire. C’est la raison pour laquelle nous acceptons de l’ouvrir pour des expositions et des événements ponctuels. Nous avons organisé une raclette lors de Lausanne à Table, nous y avons fait des vide-dressings, des vernissages, entre autres. Plus ce lieu vit, mieux on se porte. Cela permet aux personnes en rupture ainsi qu’au voisinage de se rencontrer.» (24 heures)

Créé: 11.01.2017, 17h16

L’Etagère, av. de Jurigoz 13,
tél.: 021 601 08 72.
www.letagere.ch

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.