Le fitness spécialisé et sans abonnement qui chouchoute ses clients

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Tom Eeles, un Anglais établi dans le canton, a importé à Lausanne un concept qui fait déjà fureur à Londres et à New York: un fitness centré sur une activité en particulier. Lui a choisi d’en proposer trois: le spinning, le yoga et le HIIT, soit des exercices de cardio fractionnés de haute intensité. Autre nouveauté: tous les cours de quarante-cinq minutes sont à la carte, donc sans abonnement. On choisit le nombre de séances souhaité et on réserve son créneau horaire à l’avance par Internet.

Idéalement situé sous la gare à la rue du Simplon, le fitness, composé de deux studios et d’un petit bar sympathique à l’entrée, a inauguré son premier cours de spinning jeudi dernier. L’espace moderne, au design épuré, chouchoute sa clientèle en mettant à disposition serviettes de bain et gels douche dans ses vestiaires particulièrement accueillants. Une fois les chaussures, prêtées sur place, aux pieds, la séance peut commencer sous les encouragements énergiques de l’instructrice Mariana, et au son d’une musique à plein volume. Le rythme est donné: on pédale non-stop tout en faisant travailler le haut du corps avec divers exercices, ce qui exige une bonne coordination des mouvements. On brûle des calories sans voir le temps passer. Avec les deux autres cours à la carte, on allie ainsi le cardio, le renforcement et le gainage.

(24 heures)

Créé: 08.03.2017, 10h08

Infobox

BEAT Fitness Rue du Simplon 47. Tarifs: de 23 fr. à 30 fr.
Selon le nombre de séances achetées
www.beatfitness.ch

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 11 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...