Les fleurs détrônent les cravates, rue du Midi

Signé LausanneLe local de feu La Cravaterie est investi par un jeune fleuriste- décorateur

Un nouveau fleuriste égaie la rue du Midi depuis deux semaines: l'Atelier Marigold.

Un nouveau fleuriste égaie la rue du Midi depuis deux semaines: l'Atelier Marigold. Image: CHRISTIAN BRUN

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le local de feu La Cravaterie n’est pas resté vide bien longtemps. C’est un fleuriste – rare en ville – qui a investi l’angle de la rue du Midi et de la Grotte, égayant le trottoir avec ses trésors. «Les passants s’arrêtent, les voisins sont ravis… Ça fait plaisir. Et les commandes sont vite tombées. Là, on va livrer 100 roses au Conservatoire.» Pirathep Nageswaran, le patron de l’Atelier Marigold (du nom de l’œillet d’Inde), travaillait dans l’événementiel à Paris avant de s’installer dans la région, il y a cinq ans. En plus de la vente de fleurs (livrées gratuitement sur Lausanne), il propose un service de décoration pour les occasions. Il est même possible de louer des vases.

Nulle honte, pour ce jeune commercial reconverti en fleuriste, à utiliser des fausses fleurs pour certaines compositions. Un espace leur est dédié dans la boutique. «De gros progrès ont été faits.» Il s’en sert notamment pour créer des murs floraux devant lesquels les invités des mariages se prennent en photo. «C’est très demandé.» Décidé à être «un fleuriste qui ne fait pas que des fleurs», Nageswaran Pirathep souhaite aussi organiser des ateliers d’art floral pour les enfants.

Atelier Marigold, rue du Midi 20. Ouvert aussi le dimanche (9 h - 12 h 30). (24 heures)

Créé: 06.06.2018, 10h46

Articles en relation

Le Flon suit le parcours de La Ligne Bleue

Signé Lausanne Un nouveau rendez-vous culturel à Lausanne à la suite de Flon Art Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Publié le 24 septembre 2018.
(Image: Bénédicte?) Plus...