La fontaine où l’eau s’est transformée en pierre

Levez le nez!Au chemin de Messidor à Lausanne, les concrétions de pierre ont remplacé l'eau de la fontaine depuis très longtemps.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

On est dans les beaux quartiers de Lausanne. Les immeubles sont bourgeois, pour le moins, et affichent des décors qui ne se font plus de nos jours. Sur le haut du chemin de Messidor (sous l’avenue de Rumine), une fontaine s’est même greffée au mur d’enceinte d’un bel immeuble. La surprise pour le passant, c’est de découvrir que la cavité ne contient plus une goutte d’eau. Et depuis belle lurette. On dirait même que des stalactites et stalagmites se sont formées là avec le temps. Pourtant, aucune trace d’eau ne suinte de cet ensemble.

Pourquoi cette fontaine ici, contre un mur privé et empiétant sur le domaine public? Pour l’administration communale, cette curiosité reste un mystère. Nicolas Iynedjian est l’un des propriétaires de cet immeuble. «C’est bien une fontaine, qui correspondait sans doute à une source présente dans le sous-sol du jardin», évoque le copropriétaire. Il est pourtant bien en peine d’en dire davantage. La bâtisse a été acquise par sa famille dans les années 40. «Dans mes souvenirs d’enfance, la fontaine a toujours été comme elle se présente aujourd’hui», dit-il. Seule certitude, la source est captée par la Ville de Lausanne, qui reverse un droit d’eau aux propriétaires. Pour Nicolas Iynedjian, les concrétions qui occupent la cavité sont artificielles, aménagées dans des formes évoquant celles que l’on trouverait dans la nature, pour boucher la fontaine et éviter toute stagnation d’eau. Faute de documents d’archives, on n’en saura guère plus. (24 heures)

Créé: 22.11.2017, 10h09

Articles en relation

Les petits musiciens de Globus

Levez le nez! Douze petits musiciens trompettent depuis plus d'un siècle sur la façade du grand magasin lausannois. Plus...

Septante mille bouchons transformés en fresque multicolore par les migrants d’ici

Levez le nez! Des migrants ont réalisé un tableau de 5 mètres sur 5 en bouchons de plastique récupérés. Plus...

StationShow, une galerie de poche dans les entrailles de la gare de Lausanne

Levez le nez! L'artiste américain Dan Scher a créé un espace d'exposition totalement atypique dans une vitrine courbe du passage sous-voies qui mène au M2 Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

C'est la guerre du rail entre CFF et BLS. Paru le 20 avril 2018.
(Image: Bénédicte) Plus...