La gourmandise érigée en nouvelle tradition suisse

C'est quoi ce commerce?Ouverte en juin dernier à la rue de la grotte à Lausanne, la petite échoppe propose cafés gourmands et salades santé.

Florence Chmielewski fabrique elle-même les douceurs qu'elle propose dans sa petite échoppe de la rue de la Grotte, à Lausanne.

Florence Chmielewski fabrique elle-même les douceurs qu'elle propose dans sa petite échoppe de la rue de la Grotte, à Lausanne. Image: Marius AFFOLTER

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans ce monde acide où les factures sont toujours trop salées et la pilule toujours trop amère, il existe depuis juin dernier un havre de douceur, un paradis où le sucre est roi. Il suffit de pousser la porte de l’échoppe de Florence Chmielewski, rue de la Grotte 4, pour être assailli par une odeur de pâtisseries tout juste sorties du four. Ici, il faut laisser culpabilité et diète hypocalorique sur le trottoir et succomber aux cupcakes, cookies ou mignardises.

La jeune femme a quitté un job alimentaire dans le milieu médical. Elle prépare et cuit ses créations sur place. Elle propose huit sortes de cupcakes. La version Dulche de Leche, avec son cœur fondant, est particulièrement réussie. Celle double chocolat renferme un gros morceau de chocolat blanc qui saura séduire les plus jeunes. Pour profiter un maximum de cette pause sucrée, la patronne propose des cafés gourmands à composer soi-même avec un cupcake, une minipâtisserie et une pâte de fruit (8 fr.). Pour se donner bonne conscience, on débutera par une salade de quinoa (8 fr.), une quiche (7 fr.) ou, dès le retour des frimas, une bonne soupe. Le tout fait maison. Comme le décrète joliment l’enseigne: «Un peu de douceur: tradition suisse depuis 2016».

Créé: 24.08.2016, 10h03

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 16 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...